david cronenberg


Lord of Illusions 1

Le matou qui clope revient aux affaires – qu’il n’avait jamais vraiment quitté – pour offrir aux adorateurs qui font pas genre, une édition prestigieuse (ou de prestidigitateur, à vous de choisir) de Lord of Illusions (1995) troisième film d’un des maîtres de l’horreur des années 90, Clive Barker. Magie, Magie et vos idées ont du génie La carrière de Clive Barker force le respect autant qu’elle étonne. En trois films seulement, cet anglais de […]


Hormona

Comme toutes les bonnes choses ont une fin (même les mauvaises), il fallait bien que le Sadique-master Festival touche à sa fin. En clôture était présenté Hormona, compilation de trois court-métrages du cinéaste Bertrand Mandico, dont l’univers est absolument unique en France. La main verte A l’issue de trois jours de festivité, le verdict est tombé : Sacrifice a donc obtenu le double prix, du Jury et du Public. Un hold-up, surtout lorsque l’on considère l’anecdote […]


Basket Case 2

Si affubler un film de l’étiquette de série B est souvent considéré comme dégradant, accolé à un film de série B l’étiquette de chef-d’oeuvre peut parfois être vue comme une marque absolue de démagogie. Qu’importe les médisants, les pisse-froids et les autres, nous sur Fais pas genre, on a pas peur de dire ce qu’on pense. Oui, Basket Case est une série B. Et oui, c’est un chef d’oeuvre du genre. Faux semblants Ils sont […]


Consumés

Après des années à annoncer qu’il voulait passer à l’écriture de roman, David Cronenberg sort enfin son premier livre, Consumés, l’occasion pour nous d’inaugurer notre nouvelle rubrique “Lectures”. Attention néanmoins, notre article dévoile un peu de l’intrigue du livre (mais pas trop). Consternés Si il y avait un livre attendu avec une étrange impatience en cette rentrée de Janvier c’était bien Consumés, le premier roman du réalisateur canadien David Cronenberg. Etrange impatience, disais-je, car si je dois reconnaître que […]


Série noire pour une nuit blanche 1

Pour la première – et seule – fois de sa carrière, John Landis s’attaque au polar dans un revival de film noir aux accents hitchcockiens. La chaleur de la nuit Lorsque l’on atteint le plus haut sommet de la plus haute montagne, ce qui suit ne peut être qu’une longue descente. Avec Série noire pour une nuit blanche (1985), John Landis amorce, sans le savoir encore, la seconde partie de sa carrière. Depuis 1980, Landis […]


David Bowie : Life on Film

David Bowie n’est plus. L’occasion pour Valentin d’écrire cet article hommage à celui qui était un musicien hors pairs mais aussi une comète dans la constellation du cinéma de genre. Life on Film 11 janvier 2016, 1h du matin. Alors que le dossier dédié à John Landis vient de démarrer sur Fais pas genre !  je revois pour une énième fois Série noire pour nuit blanche (1985) un Landis que j’affectionne tout particulièrement, notamment grâce à l’apparition géniale de David Bowie […]


Antiviral 2

Présenté à Cannes l’an dernier dans la compétition Un Certain Regard, le premier film de Brandon Cronenberg – fils de David Cronenberg à qui nous avions consacré un dossier sur sa filmographie complète à retrouver ici – avait réussi à glacer tout le monde sur la Croisette, créant un véritable malaise chez les spectateurs. D’emblée apparenté au cinéma du père par le sujet de son premier accouchement, on peut dès lors se demander si le […]


A Dangerous Method

Quatre ans après le déroutant Les promesses de l’ombre, Cronenberg continue de creuser l’analyse de l’esprit avec A Dangerous Method. Un film dont la réalisation revenait tout naturellement au cinéaste canadien, pour des raisons évidentes, au regard de sa filmographie. Et c’est en réunissant deux des acteurs les plus talentueux de ce début de XXIè siècle qu’il livre une œuvre très forte sur les relations entre les deux psychanalystes qui faisaient le buzz il y […]


Les Promesses de l’Ombre

A la première vision, il est vrai, on se demande si Les Promesses de l’Ombre est bien un film qui s’inscrit dans l’univers et le style de David Cronenberg. Si on y retrouve le style froid et soigné du réalisateur, on peine, en un premier lieu à y déceler les thématiques de son cinéma. Et puis finalement, à force d’analyse, de revisionnage, on dévoile aisément que ces promesses de l’ombre sont belles et bien ancrées […]


A History of Violence 1

On considère souvent qu’à partir de A History of Violence, David Cronenberg a changé son fusil d’épaule, évolué, changé ses préoccupations d’auteur. En réalité, il n’en est rien, A History of Violence, comme Les Promesses de l’Ombre après lui, restent des films très cohérents dans la filmographie du réalisateur. Non, pas des films fantastiques, ça, d’accord. Pas non plus d’horreur et de gore, c’est sûr. Mais les mêmes interrogations sur la nature humaine, et ici, […]