Nouveautés

La rubrique « Nouveautés » comme son nom l’indique accueille en son sein les films chroniqués à l’époque de leur sortie en salles.


Les trois protagonistes masculins du film Les colons au pied d'une montagne, à cheval, sous un ciel brumeux et gris.

Les Colons

Film chilien, mais co-produit entre autres par la France, la Suède ou Taïwan, Les Colons (Felipe Gálvez Haberle, 2023) est résolument dévoué à l’analyse de l’Histoire de son pays. Avec férocité et sans concessions, ce premier long-métrage nous entraine dans des questionnements universels, qui font encore écho à l’heure actuelle…


Les cinq personnages de l'univers fictif de Knit's Island posent face caméra, de plein-pied, sous un ciel rose, et sur un toit.

Knit’s Island, l’île sans fin

Un documentaire tourné dans un jeu vidéo ? C’est la promesse originale de “Knit’s Island, l’île sans fin” documentaire qui nous propose une plongée en immersion dans un serveur de jeu post-apocalyptique investi par des communautés survivalistes. En résulte une proposition cinématographique aussi hybride que passionnante.


Dans ce qui semble être un hôpital - à l'arrière plan, dans le flou, deux silhouettes portant une blouse blanche - un homme les yeux clos, est touché au niveau du front par un bras et une main ruisselant de sang ; plan du film issu When Evil Lurks.

When Evil Lurks

Le cinquième long-métrage de Demian Rugna a fait sensation au Festival de Gerardmer 2024 où il a raflé le Prix de la critique et le Prix du public. Un triomphe qui, s’il occulte légèrement les quelques petits défauts du film, confirme le talent d’un cinéaste dont on devrait entendre parler à nouveau dans les années à venir. On vous parle enfin du film à l’occasion de sa sortie en salles ce mercredi.


Les héros du film Rebel Moon 2 retranchés sur une plaine, tirant de tous côtés, contre l'ennemi invisible ; au dessus d'eux le ciel se couvre et une créature menaçante flotte.

Rebel Moon – Partie 2 : L’Entailleuse

Sorti sur Netflix le 24 avril, Rebel Moon – Partie 2 : L’Entailleuse (Zack Snyder, 2024) est, sans surprise, un ratage complet qui confirme tous les problèmes déjà entrevus et largement commentés dans notre critique du premier opus. Mais plutôt que de tirer sur l’ambulance, tentons de sauver ce qui peut l’être en nous penchant sur les infimes fulgurances de ce space opera poussif qui pourrait bien être le chant du cygne de la carrière de Zack Snyder.


Gros plan sur un paresseux buvant une bière, dans le film La mascotte.

La Mascotte

Parfois, l’argument d’un film ne tient à rien. Dans le cas de La Mascotte (Matthew Goodhue, 2024), la promesse de voir un paresseux tout mignon se mettre à zigouiller tout ce qui bouge était suffisante pour organiser une soirée visionnage décérébrée. A l’occasion de sa sortie en VOD dans notre contrée, on revient sur ce drôle d’objet.


Les cinq joueurs de l'équipe de basket de The first Slam Dunk s'avancent sur le terrain, alignés, fiers, devant un public et leur staff tous vêtus de blanc.

The First Slam Dunk

Quand Takehiko Inoue adapte son manga Slam Dunk, cela donne “The First Slam Dunk” (2023), soit l’une des plus belles propositions de film sportif depuis belles lurettes. Un accomplissement aussi bien technique qu’artistique qui emporte tout sur son passage, y compris ceux pour qui les règles du basket sont plus opaques qu’une notice pharmaceutique.