Kristen Stewart


Love Lies Bleeding

Après “Saint Maud” (2019), impressionnant premier film, Rose Glass revient, sous la bannière A24, avec le déjà culte “Love Lies Bleeding”, mettant cette fois en avant deux femmes au cœur d’une tourmente policière mêlant culturisme, mafia, violences conjugales et addiction à la clope.

Kirsten Stewart apeurée est assise contre une porte, qu'elle bloque avec ses mains et son dos dans le film Love Lies Bleeding.

Viggo Mortensen est allongé, porté par ce qui semble être des branches d'arbres ou des veines, dans un fond indéfini, baigné dans du rouge ; scène du film Les crimes du futur.

Les Crimes du Futur

Avec Les Crimes du Futur (2022) , David Cronenberg ne livre pas uniquement un film « testamentaire » ou de « synthèse » comme on a pu le lire ça et là, pas plus qu’il ne se répète, non, il continue de préciser de films en films, une filmographie parmi les plus riches et solides que le septième art nous ait donné d’explorer.


Spencer

Pablo Larraìn complète sa trilogie de portraits au féminin après Jackie (2016) et Ema (2020) en mettant en scène la crise sourde qui se trame au sein de la famille royale, lors des festivités de Noël, alors que Diana Spencer, en quête de liberté, perd pieds et se laisse hanter par des fantômes.


Personal Shopper 5

Après l’élégant et beau Sils Maria, Olivier Assayas s’aventure de manière assez surprenante dans un genre qui ne semblait pourtant pas être son lieu de prédilection, le cinéma fantastique. Accueilli très froidement par la presse et les festivaliers au dernier festival de Cannes mais reparti avec un Prix de la Mise en Scène, ce film de fantômes intrigue autant qu’il déçoit. Il a en tous cas le mérite de nous interroger sur la capacité de […]