Alexandre Santos


A propos de Alexandre Santos

En parallèle d'écrire des scénarios et des pièces de théâtre, Alexandre prend aussi la plume pour dire du mal (et du bien parfois) de ce que font les autres. Considérant "Cannibal Holocaust", Annie Girardot et Yasujiro Ozu comme trois des plus beaux cadeaux offerts par les Dieux du Cinéma, il a un certain mal à avoir des goûts cohérents mais suit pour ça un traitement à l'Institut Gérard Jugnot de Jouy-le-Moutiers. Spécialiste des westerns et films noirs des années 50, il peut parfois surprendre son monde en défendant un cinéma "indéfendable" et trash.


Adam observe l'horizon avec ces deux chiens de garde à côté de lui.

Sunday in the Country

Artus Films est allé dans la campagne canadienne chercher un objet de hicksploitation qui vaut le coup d’œil. En lien avec la sortie en édition médiabook Blu-Ray/DVD/livret, critique de Sunday in the Country (John Trent, 1974). Ces braves gens de la campagne Parmi les éditeurs qui défendent le cinéma que nous défendons nous-même – et je ne parle même pas ici du simple genre français, mais du cinéma bis, d’exploitation, voire de mauvais goût – […]


Jean-Claude Van Damne dans Universal Soldier (critique du film de 1992)

Universal Soldier

Studio Canal sort un des films phares de la carrière de Jean-Claude Van Damne, et en Blu-Ray Ultra-HD. Critique du film de Roland Emmerich Universal Soldier, ersatz entre Terminator et une séance de psychanalyse post-traumatique. La Répétition Aujourd’hui, Roland Emmerich fait plutôt rigoler. La décennie 2010 lui aura fait aligner les blockbusters pachydermiques à croutade (néologisme, ne cherchez pas votre Larousse de toute façon il sert de cale-pied au canapé) critique et aux résultats box-office […]


Djibril Zonga et Damien Bonnard dans le film Les misérables (critique)

Les Misérables

A notre surprise, l’événement du moment, estampillé Prix du Jury au Festival de Cannes 2019, n’est pas qu’un film de banlieue mais indéniablement un récit qui emprunte aux cinémas de genres de quoi enflammer son discours politique… Critique des Misérables de Ladj Ly. Les Châtiments Le vide politique du cinéma français. Cette une de septembre 2015, lancée dans les kiosques par les forts vénérables Cahiers du Cinéma, a pu faire du bruit. Il y avait […]


Adama Niane halluciné dans le film Furie (critique)

Furie

Remake à peine déguisé des Chiens de Paille (Sam Peckinpah, 1971) en beaucoup moins bien, Furie (Olivier Abbou, 2019) est un énième exemple de film de genre à la française passé à côté d’un argument qui portait de grandes possibilités. Tout est bon dans le cochon Ah ce cinéma de genre français… Muse adorée, arlésienne tragique, sujet des querelles, objectif sacré de la guerre civile des cinéphiles. En France le genre pose question. Par on […]


Joe Spinell dans le film Vigilante (critique)

Vigilante

Figure phare du cinéma d’exploitation américain, William Lustig est à nouveau mis à l’honneur par Le Chat qui Fume : son vigilante movie sobrement intitulé Vigilante (1983) vient nettoyer New-York et squatter vos platines Blu-Ray. Critique d’un film d’exploitation, au propos politique évidemment sulfureux reflet d’une époque qui ne l’était pas moins. “Y a des fous partout / Y a des brigantes” – Jul « Malgré tout le respect que j’ai pour lui, Lustig est […]


Portrait de Jean-Claude Brisseau pour notre analyse filmographie critique

Jean-Claude Brisseau, ogre mystique

Décédé en mai 2019, Jean-Claude Brisseau a fait cette année l’objet de plusieurs ré-éditions de ses films en haute définition, en particulier chez Carlotta avec le beau travail effectué sur Un Jeu Brutal (1983), De Bruit et de Fureur (1988) et Noce Blanche (1989). L’opportunité est trop belle de plonger dans la carrière d’un cinéaste sulfureux et irrévérencieux, donc forcément un peu faispasgenresque. A l’ombre des jeunes filles en fleurs « Fait chier, pas envie […]


Lunga prêt à tirer dans le film Bacurau (critique)

Bacurau 1

Le Prix du Jury du Festival de Cannes 2019 est revêtu d’une aura d’OFNI “à la croisée des chemins” : entre western, violence genresque et allégorie sociale d’un Brésil sous tension depuis l’élection de Jair Balsonaro. Fais Pas Genre se propose d’affiner la critique avec un point de vue un peu plus mesuré sur Bacurau (Kleber Filho Mendonça & Juliano Dornelles, 2019). Le genre comme prétexte Alors que Joker (Todd Phillips, 2019) continue d’alimenter les […]


John Rambo cerné par les membres du cartel dans Rambo : Last Blood (critique)

Rambo : Last Blood 1

Puisqu’il semble que Hollywood ne daigne se séparer de l’adage “c’est dans les vieux pots”, Sylvester Stallone rempile sous les traits d’un de ses personnages fétiches dans Rambo : Last Blood d’Adrian Grunberg. Critique d’un cinquième volet qui aurait pu être pire, conclusion (ou pas) aussi touchante que gore d’une saga mythique de la pop culture. © Tous Droits Réservés La guerre, partout On dit que c’est un défaut très français : mettre les gens, […]


Yves Boisset, caméra au poing

Dans la moiteur de l’été, Studio Canal a sorti un coffret Blu-Ray/DVD de deux réalisations de l’inénarrable Yves Boisset : Folle à tuer (1975) et Canicule (1982). Maintenant que tout le monde est bien rentré, Fais Pas Genre peut enfin décortiquer le travail d’un cinéaste emmerdeur, profond et puissant dont les films de genre sont de véritables pièces de choix d’un cinéma français tourné caméra au (coup de) poing. Une certaine idée de la France Été […]


Buddi et son couteau dans Child's Play : la poupée du mal

Child’s Play : la poupée du mal

Énième remake d’une saga Chucky à succès, Child’s Play : la poupée du mal (Lars Klevberg, 2019) passe au crible critique de la rédaction de Fais Pas Genre, pas vraiment convaincue malgré de bonnes idées. Divin Enfant Parmi les plus célèbres sagas du cinéma horrifico-fantastique, celle consacrée à cette charmante petite poupée qu’est Chucky est à part. Déjà, parce qu’elles le sont toutes – dès lors cette précision nous fait une belle jambe – ensuite […]


Randolph Scott et Manuel Rojas dans L'Aventurier du texas de Budd Boetticher

L’Aventurier du Texas

Pour l’édition Silver combo DVD/Blu-Ray chez Sidonis Calysta, critique de L’Aventurier du Texas (1958) de Budd Boetticher avec “son” acteur fétiche Randolph Scott et avec lequel, à l’image du binôme Anthony Mann/James Stewart, le cinéaste forma un des duos acteur/réalisateur les plus marquants du western. Family Business Lorsque Tom Buchanan revient dans son cher Texas après une vie de brigandage et même un passage par la case prison, il arrive dans une petite bourgade qui […]


Marlon Brando sur un cheval dans le film Missouri Breaks

Missouri Breaks

​Dans le droit patronage des westerns de la démystification dans les années 1970, Missouri Breaks marque la rencontre entre trois personnalités du cinéma hollywoodien – Marlon Brando, Jack Nicholson, Arthur Penn – dans un Far West tantôt paisible tantôt agité par la laideur humaine. Critique à l’occasion du Blu-Ray édité par Rimini Éditions. Ouest Lointain Le Nouvel Hollywood est une étape voire un bond de géant dans l’histoire du cinéma non seulement américain mais mondial, […]