La Lucarne

Aujourd’hui, faire un webzine sur le cinéma sans parler de ce qui boue à l’intérieur des petits écrans serait problématique. De même qu’aujourd’hui, faire un webzine sur le cinéma de genre sans parler des séries-télévisées le serait tout autant. Parcourez la Lucarne pour découvrir nos chroniques de séries tv d’un mauvais genre.


Capitaine Marleau, un gâchis français ?

La quatrième saison de Capitaine Marleau, portée par son interprète Corinne Masiero, pourra combler les cœurs déjà fidèles aux péripéties du capitaine de gendarmerie à la chapka. Mais pour qui scrute, ponctuellement la série avec un œil plus retors, pourra constater son évolution regrettable, comme un symbole des maux qui sont en train, doucement mais sûrement, de détériorer la singularité de notre paysage audiovisuel hexagonal.


Cuphead et Mugman sont dans les mains d'un diable à la tête ronde, les yeux jaunes et menaçants ; scène du Cuphead show !

The Cuphead Show – Saison 1

La suite du phénomène vidéoludique de ces derniers années, Cuphead, Don’t deal With the Devil n’ayant pas encore vu le jour, troquons nos manettes sans fils contre une télécommande de télévision. Netflix a de quoi faire patienter nos petits pouces avides de boutons avec cette adaptation en série des aventures du duo de tasses malicieuses dans le monde merveilleux du Cuphead show ! (Dave Wasson, 2022), plein de légumes qui parlent et de grenouilles qui boxent


Sur fond noir, une jeune femme nous regarde droit dans les yeux ; sur sa langue un oeil et du sang qui coule ; visuel de promotion de la mini-série Brand New Cherry Flavor.

Brand New Cherry Flavor (Mini-Série)

Fraichement débarquée sur Netflix, la mini-série Brand New Cherry Flavor (Nick Antosca & Lenore Zion, 2021) dévore les entrailles d’Hollywood et dénonce ses jeux de pouvoir écœurants en y mêlant revanche et sorcellerie.


Schmigadoon! (Mini-Série)

Alors que sa diffusion sur AppleTV+ vient tout juste de se terminer, nous revenons sur Schmigadoon ! (Cinco Paul & Ken Daurio, 2021) mini-série parodiant le genre de la comédie musicale qui se déguste un peu comme une pomme d’amour, goulument, malgré l’écoeurement.


Trois hommes en costume de super-héros dont Lokin en armure divine, posent devant une ville grise et dont les bâtiments détruits.

Loki – Saison 1

Alors que Marvel vient de faire son retour en salles avec le dispensable et sans conséquences Black Widow (Cate Shortland, 2021) c’est sur le petit écran que la firme semble avoir décidé de migrer une grande partie de ses ambitions. Preuve en est de la série Loki (Michael Waldron & Kate Herron, 2021) qui au-delà de prolonger artificiellement l’espérance de vie d’un des personnages préférés des fans, a peut-être définitivement enclenchée l’arc narratif de la Phase V du plan machiavélique de Marvel.


Un nourrisson humain à museau d'animal dort dans les bras d'une infirmière dans la série Sweet Tooth.

Sweet Tooth – Saison 1

Must-see selon tous vos amis en terrasse qui n’ont vu que les premiers épisodes, la série Sweet Tooth (Jim Mickle, 2021), adaptée d’un comics DC, fait figure de cas d’école quand il s’agit d’évoquer ces trop nombreuses productions sériels qui appâtent le chaland autour d’un concept et/ou d’une promesse au final non tenue. Qu’on se le dise, ce qui aurait pu/du être un grand film, est indéniablement, au final, une toute petite, mais alors toute petite série.


Gros plan sur le visage de Clarice interpretée par Rebeca Breeds, la mine concentrée, comme en interrogatoire.

Clarice

Diffusée depuis février sur la chaine américaine CBS très friande de séries policières (tout s’explique), et simultanément sur Salto en France, Clarice a été présentée comme une suite au film Le Silence des Agneaux (Jonathan Demme, 1991) sous forme de série qui se focaliserait donc sur le personnage de Clarice Sterling et en particulier sur ses troubles psychologiques un an après sa rencontre avec l’incontournable Hannibal Lecter.


Alina, baignée dans une lumière et un ciel sunaturels, touche le museau d'un loup géant dans la série Shadow and Bone : la saga Grisha.

Shadow and Bone : La Saga Grisha – Saison 1

Nouvelle création Netflix, Shadow and Bone : la saga Grisha intrigue par le succès littéraire de ces matériaux d’origine. En effet, la série se base à la fois sur la trilogie littéraire Grisha et sur la duologie Six of Crows, toutes les deux écrites par Leigh Bardugo.


Anthony Mackie, en costume-cravate près d'un pupitre, tient le bouclier de Captain America dans ses mains et le regarde pensif ; scène de la série Falcon et le soldat de l'hiver.

Falcon et le Soldat de l’Hiver

Après la très attendue mais finalement décevante Wandavision terminée il y’a quelques semaines, vient de prendre fin la deuxième série Marvel made in Disney+ intitulée Falcon et le Soldat de l’Hiver. Bien que sur le papier, ce thriller d’action à pauvres enjeux n’avait rien de très appétissant, sur la longueur, bien que ronflant, on se laisse séduire par ses thématiques Eastwoodiennes.


Neil Tigger Free dans sa chambre, à genoux en train de prier, le regard tourné vers le plafond ; scène de la série Servant saison 2.

Servant – Saison 2

Après une première saison brillante, Servant – série Apple trustée par le génie de M. Night Shyamalan – était attendue au tournant. D’autant plus par les amateurs du genre à la française puisqu’une certaine Julia Ducournau y était invitée à la réalisation des deux premiers épisodes. Constat désenchanté d’un retour disgracieux d’une série pourtant jadis pleine de grâce.


La Sorcière Rouge hésite à lancer une boule de feu rouge, sur fond de ciel rouge irréel ; scène de la mini-série WandaVision.

WandaVision

Première série Marvel de la nouvelle plateforme Disney +, WandaVision était plus qu’attendue au tournant. Véritable première pierre de cette Phase 4 – Black Widow étant repoussé à un peu plus tard dans l’année – la série doit donner le ton pour les cinq prochaines années à venir, tout en proposant, pour la première fois, une réelle extension du MCU dans la petite lucarne. À vos télécommandes !


Mike Colter, en pleine rue, porte dans ses bras une étrange créature humanoide chauve, à la peau nue et aux très longs doigts, scène de la série Monsterland.

Monsterland

Salto a tiré le gros lot en acquérant la série américaine Monsterland, une pépite horrifique créée par Mary Laws dont les épisodes percutants ne laisseront personne indemne. L’homme est un loup pour l’homme À son lancement, Salto promettait des inédits autant français qu’internationaux. Ils Étaient Dix, la série réalisée par Pascal Laugier, avait immédiatement attiré l’œil sur le catalogue au départ assez peu fourni en contenu horrifico-fantastique. Déception totale, la mauvaise écriture de cette adaptation […]