Adam Driver, sur le balcon d'un immeuble, se penche comme pour se jetter dans le vide ; au dessus de lui, le ciel est jaune comme pour un crépuscule de grande intensité, dans le film Megalopolis sélectionné au festival de Cannes 2024.

[Carnet de bord] Festival de Cannes • Jours 1 à 3

Retour sur les trois premières journées cannoises où l’on découvrait nos deux plus grosses attentes du festival : “Furiosa, une saga Mad Max” de George Miller et, bien-sûr, “Megalopolis” de Francis Ford Coppola. Au milieu de l’excitation provoquée par ces deux mastodontes, restait-il de la place pour d’autres découvertes ? Réponse en quelques entrées.


Plan sous-marin sur une immense pieuvre dans le film Tentacules.

Tentacules

Les monstres marins connaissent, pour le meilleur et pour le pire, un regain de succès ces dernières années (En eaux troubles, Jon Turteltaub, 2018 et sa suite, pour ne citer qu’un exemple), notamment grâce à la démocratisation des images de synthèse. Si requins et assimilés ont toujours occupé une place de choix parmi les bébêtes aquatiques qui font des humains leur casse-croûte, il en existe d’autres tapies dans les profondeurs océaniques. Rimini Editions donne aujourd’hui un coup de neuf àTentacules (Ovidio G. Assonitis, 1977), variation italo-américaine où les dents acérées sont remplacées par des appendices à ventouses.


Dans une forêt, regardant l'horizon, Pierce Brosnan porte sa fille, aux côtés de son fils pré-ado et de sa femme incarnée par Linda Hamilton dans le film Le Pic de Dante.

Le Pic de Dante

La sortie blu-ray du “Pic de Dante” (Roger Donaldson, 1997) chez ESC Éditions est l’excuse parfaite pour se replonger dans le cinéma catastrophe des années 90 ! Une époque où la candeur l’emportait peut-être un peu sur le cynisme, et où Pierce Brosnan n’avait qu’à lever un sourcil pour définir les contours de son personnage…


Le Deuxième Acte Léa Deydoux Raphael Quenard Quentin Dupieux

[CARNET DE BORD] Festival de Cannes • Jour 0

L’année passée, l’équipe de Fais Pas Genre ! inaugurait au Festival de Cannes un format nouveau pour couvrir ce festival hors norme. Cette année, nous remettons le couvert et vous offrons un compte rendu jour par jour du festival, des films, de l’ambiance générale sur la mondialement connue Croisette. Comme l’année précédente l’équipe du site présentera à sa manière les films cannois, aiguillés comme d’habitude par les cinémas de genres.


Les cinq personnages de l'univers fictif de Knit's Island posent face caméra, de plein-pied, sous un ciel rose, et sur un toit.

Knit’s Island, l’île sans fin

Un documentaire tourné dans un jeu vidéo ? C’est la promesse originale de “Knit’s Island, l’île sans fin” documentaire qui nous propose une plongée en immersion dans un serveur de jeu post-apocalyptique investi par des communautés survivalistes. En résulte une proposition cinématographique aussi hybride que passionnante.


Dans ce qui semble être un hôpital - à l'arrière plan, dans le flou, deux silhouettes portant une blouse blanche - un homme les yeux clos, est touché au niveau du front par un bras et une main ruisselant de sang ; plan du film issu When Evil Lurks.

When Evil Lurks

Le cinquième long-métrage de Demian Rugna a fait sensation au Festival de Gerardmer 2024 où il a raflé le Prix de la critique et le Prix du public. Un triomphe qui, s’il occulte légèrement les quelques petits défauts du film, confirme le talent d’un cinéaste dont on devrait entendre parler à nouveau dans les années à venir. On vous parle enfin du film à l’occasion de sa sortie en salles ce mercredi.