Sadique Master Festival


Hormona

Comme toutes les bonnes choses ont une fin (même les mauvaises), il fallait bien que le Sadique-master Festival touche à sa fin. En clôture était présenté Hormona, compilation de trois court-métrages du cinéaste Bertrand Mandico, dont l’univers est absolument unique en France. La main verte A l’issue de trois jours de festivité, le verdict est tombé : Sacrifice a donc obtenu le double prix, du Jury et du Public. Un hold-up, surtout lorsque l’on considère l’anecdote […]

Deux femmes lisent autour de part et d'autre d'une petite table de jardin, scène baignée dans une étrange lumière orange du film Hormona de Bertrand Mandico.

Gutterballs 2

Dernier long-métrage de la nuit du samedi 4 mars au dimanche 5, le slasher sexy Gutterballs 2 (suite de…Quand les Oiseaux se cachent pour mourir) a mis de bien belles images aux yeux des spectateurs du Sadique-master Festival avant d’aller se coucher. Strike Il fallait bien que la nuit cinéphile se termine, à peu près en même temps que la naissance de l’aube. Pour la dernière séance après celle de Hi8 Resurrectio (celle de trop […]


Sacrifice 1

Projetés juste après le soporifique Night Kaléidoscope, les excès de Sacrifice ont visiblement marqué et le jury et le public du Sadique-master Festival, qui lui ont tous deux accordé leur préférence sur les autres films de la compétition. Si on est pas obligé de partager l’enthousiasme, c’est assurément un des long-métrages les plus intéressants de l’événement. Mea maxima culpa Au risque d’enfoncer le clou, par rapport à l’article précédemment publié, Night Kaleidoscope n’avait clairement pas […]


Night Kaleidoscope 1

Premier long-métrage de la nuit Sadique-master Festival (du samedi 4 au dimanche 5 mars 2017), le britannique Night Kaléidoscope a, sous ses prétextes de film expérimental, pas vraiment séduit le public et la rédaction de Fais Pas Genre. Deviner le schmilblic Le film inaugural de la nuit Sadique-master Festival (23h-6h, quand même, quatre long-métrages, du café, deux Red Bull dont un Tropical et deux courts) avait pourtant un titre sympathique, qu’il épouse certainement un peu […]


Hi8 Resurrectio

L’heure tardive n’a pas empêché la rédaction de Fais Pas Genre de jeter un œil vif sur le film de Stefan Sierecki Hi8 Resurrectio, rejeton allemand de A Serbian Film et en compétition du Sadique-master Festival. La cinéphilie Le succès du tortur-porn aura peut-être eu au moins ce mérite : renouer avec un cinéma d’exploitation pur et dur, faisant fi de toute morale dans le seul but de choquer, d’aller plus loin encore que le précédent. […]


Atmo HorroX 2

Le Québec est une terre à part du monde du déjanté. Le Sadique-master Festival nous permet de le prouver une nouvelle fois en présentant Atmo HorroX, gros bad trip non-sensique aussi acide que tordant. Not fur human consumption 22 h vendredi 3 mars 2016 (22h15 en fait), j’ai un Long Bacon dans le bide et suis dans mon petit coin dans la salle. Je m’attends à un film underground plat mais au visuel bigarré et […]