Bruno Dumont ou le Cinéma des Z’Humains (Livre)

Sous la direction des deux philosophes Alain Brossat et Joachim Daniel Dupuis, Bruno Dumont ou le cinéma des Z’humains (édité chez L’Harmattan), met au point une approche incisive de l’œuvre du réalisateur de La Vie de Jésus (1997), Hors Satan (2011), Jeannette (2017) mais encore P’tit Quinquin (2014) et sa suite CoinCoin et les Z’inhumains (2018) et ce à travers des préoccupations pluridisciplinaires. Afin de maîtriser les arcanes des films du cinéaste, l’ouvrage prend volontiers les allures d’une démarche de recherche rigoureuse à laquelle on recommande d’écouter aussi bien biologistes, théologiens, philosophes, que, littéraires, professeurs et historiens du cinéma. L’ouvrage, riche, se compose en cinq approches diverses et se propose de faire l’état des lieux de la recherche autour de l’un des derniers remparts d’un cinéma d’auteur français exigeant, désigné comme héritier apparent d’un Buñuel (mystique), d’un Pasolini (politique) et d’un Béla Tarr (paysage) conjugués, ayant dépouillé le septième art de ses artifices grossiers. Coup de projecteur sur les différentes approches théoriques possibles autour du cinéma de cet auteur essentiel du paysage cinématographique français.


Affamés

Produit par Guillermo Del Toro, le nouveau film de Scott Cooper, Affamés (2021) s’était dévoilé dans une bande-annonce très alléchante. Après visionnage en salles, on est en réalité loin d’être rassasié.


Michael Myers sur le perron d'une maison en flammes dans le film Halloween Kills.

Halloween Kills

David Gordon Green revient à la franchise Halloween après un premier essai pas inintéressant, avec un deuxième volet qui revigore la figure de Myers autant qu’il ne l’égratigne.


Plan rapproché-épaule sur le visage de Jack Nicholson le regard abattu contemple le corps mort de son amoureuse, dans les rues de Chinatown, le film analysé dans le livre The Big Goodbye.

The Big Goodbye (Livre)

Carlotta Films n’édite pas que des galettes mais aussi des livres, et pas des moindres : avec le passionnant The Big Goodbye, Sam Wasson nous plonge dans les coulisses de fabrication de Chinatown (Roman Polanski, 1974) en délivrant, au passage, une analyse nostalgique des utopies déchues, à Hollywood et ailleurs.


Deux cow-boys, sur un cheval, vêtus de noir, avec un chapeau, et un foulard sur la bouche ; le premier est une femme au premier plan, dont le foulard est rouge, elle désigne la gauche, nous regardant droit dans les yeux ; le second derrière est un homme noir ; plan issu du film The Harder they fall.

The Harder They Fall

Actuellement sur Netflix, le film The Harder They Fall (Jeymes Samuel) est un western iconoclaste qui s’amuse à mélanger les codes du western et de la Blaxploitation.


Cry Macho

Dans le sillage de son antépénultième film, La Mule (2018) Clint Eastwood revient à lui-même, signant avec Cry Macho (2021) certainement l’un de ses films les plus mineurs et majeurs à la fois, filmant son propre crépuscule.


Concours DVD – Messe Basse

A gagner sur Fais pas Genre en partenariat avec Capricci, des blu-ray de « Messe Basse » de Baptiste Drapeau.


RKO Radio Pictures Naissance d’un Titan (Livre)

L’auteur Richard B. Jewell, fort d’archives et de nouveaux documents internes fraichement redécouverts propose dans Naissance d’un Titan édité et traduit en France par Lobster Films, d’explorer les rouages du studio hollywoodien à travers le prisme de sa direction et de ses finances.


Juan Antonio Bayona vu entre les dents d'une maquette de dinosaure carnivore, sur le plateau de tournage.

Juan Antonio Bayona, rêver d’abord

Invité privilégié du Festival Lumière 2021 à l’occasion de la Nuit Jurassique – durant laquelle quatre films de la saga Jurassic Park ont été diffusés – le cinéaste espagnol Juan Antonio Bayona a fait profiter quelques chanceux de sa bonne humeur contagieuse lors d’une Masterclass passionnante où il est revenu sur sa carrière prolifique, d’abord dans sa contrée natale avant de s’expatrier à Hollywood.


De nuit, la silhouette du Candyman, les bras en croix, se dessine en ombre, derrière un bâtiment aux formes expressionnistes, baigné dans une lumière surnaturelle bleue et rouge.

Candyman

Suite directe du premier Candyman (1992), cette version 2021 du boogeyman au crochet, produit par Jordan Peele et réalisé par Nia DaCosta brasse beaucoup de sujets sensibles et actuels. Mais arrive-t-il à conserver la poésie macabre du premier tout en comblant les fans de films d’horreur ?