Une nuée de guerriers, torse nu avec bouclier de pierre, prêts à en découdre dans Creation of the Gods I : Kingdom of Storms.

Creation of the Gods I : Kingdom of Storms

Un fragment de corps céleste traversant l’atmosphère et atteignant la croûte terrestre. C’est la définition d’une météorite. De titanesques objets traversant l’espace pour se désintégrer brièvement dans notre atmosphère sous la forme d’étoiles filantes, ou, s’ils sont suffisamment conséquents, pour terminer leur course sur Terre, diminué mais dans un incontournable fracas. De traits de lumières quelques fois décelées au loin par les passants chanceux ou les experts avertis, les blockbusters chinois grossissent chaque année et nous parviennent de plus en plus. Dernier aérolite en date, Creation of the Gods I : Kingdom of Storms (CotG) de Wuershan, qui a atterri dans nos salles les 10 et 11 février dernier uniquement. Présent sur le lieu de l’impact, on vous retranscrira ici les détails de cette vive mais brève déflagration, le contenu de ce minéral venu d’ailleurs ainsi que notre analyse du cratère que laisse derrière lui cet objet cinématographique en phase d’identification.


Deux policiers font le tour de cadavres pris dans un gros blocs de glace, au beau milieu d'une patinoire pour hochey sur glace ; scène de True Dtective : Night Country.

True Detective : Night Country

Après cinq longues années d’absence, True Detective, la mythique série créée par Nic Pizzolatto en 2014, est enfin de retour ! Si les saisons 2 et 3 avaient déçu, il fallait, pour Issa Lopez, la nouvelle showrunner, définitivement renouer avec le succès total de la première enquête. Alors mission accomplie pour Night Country et son nouveau duo de vraies détectives ?


John Rambo, torse nu, sous la pluie, en pleine jungle.

Stallone, acteur méconnu

Star incontestée des années 80, ringardisée par les années 90, puis ressuscitée dans les années 2000, Stallone traine sa carcasse depuis six décennies sur les plateaux de tournage. Qu’elle soit moquée ou admirée, l’aura quasi légendaire de Sly ne laisse personne indifférent, cache en réalité une personnalité plus complexe qu’elle n’y parait, et a quasiment fait oublier le talent premier du Monsieur : être acteur.


Gros plan, en noir et blanc sur une femme apeurée, des mains, en ombre, tentent de l'étrangler ; issu du film Dementia projeté au festival Extrême CInéma 2024.

[Carnet de bord] Extrême Cinéma • Jours 1 & 2

C’est ça Extrême Cinéma. On retrouve les siens mais on n’est jamais à l’abri d’être à la merci des émotions les plus fortes, du rire aux larmes ou du dégoût à la fascination. « Attendez-vous à être dérangés par ce que vous verrez » nous promet le message d’avertissement. Et les promesses dans les familles, c’est sacré.