Joris Laquittant


A propos de Joris Laquittant

Sorti diplômé du département Montage de la Fémis en 2017, Joris monte et réalise des films en parallèle de son activité de Rédacteur en Chef tyrannique sur Fais pas Genre (ou inversement). A noter aussi qu'il détient le record européen du plus jeune détenteur du diplôme d'éleveur de Mogwaï (il avait cinq ans et trois jours) et qu'il a été témoin du Rayon Bleu. Ses spécialités sont le cinéma de genre populaire des années 80/90 et tout spécialement la filmographie de Joe Dante, le cinéma de genre français et les films de monstres.


Manouk Borzakian, du bon côté de l’Apocalypse

Comme à son habitude, Playlist Society enrichit nos réflexions cinéphiles par des ouvrages qui réussissent l’exploit de revendiquer une analyse complexe et riche sans jamais tomber dans le jargonneux et la mise à distance des néophytes. Dans Géographie Zombie, les ruines du capitalisme, le géographe Manouk Borzakian nous offre une grille de lecture passionnante de l’une des figures les plus emblématiques des cinémas de genres, en la passant au tamis d’une étude sociologique et géographique […]


La Fiancée des Ténèbres

Il y a quelques temps déjà, Gaumont a offert à La Fiancée des Ténèbres (Serge de Poligny, 1945) pépite qui fait vraiment pas genre extraite de son immense catalogue, une nouvelle exposition salvatrice. L’occasion pour nous de vous parler de son réalisateur atypique et du cinéma fantastique français d’avant-guerre, car oui, il y eu un cinéma fantastique français d’avant-guerre. Il est venu le temps des Cathédrales Même s’il n’est que rarement mis en lumières dans […]


Avengers : Endgame

On a laissé passer un peu de temps pour vous livrer notre avis sur cette conclusion annoncée comme monumentale de la franchise super-héroïque suprême, non pas pour nous donner le temps d’y réfléchir, ni même d’aller le revoir une seconde fois, mais surtout pour nous éviter insultes, menaces de morts, kidnappings, et pouvoir allègrement « spoiler comme des bâtards » selon l’expression consacrée sans risquer d’attirer vos foudres véhémentes. Il suffit de claquer des doigts… On avait laissé […]


Le Cirque de la Peur

Les gros matous du Chat qui Fume agrandissent leur territoire à l’Allemagne et l’Angleterre, en nous offrant la possibilité de découvrir une pépite inédite du Kriminalfilm avec l’étonnant Le Cirque de la Peur (John Llewellyn Moxey, 1966). L’occasion de revenir sur les spécificités de ce genre particulièrement prolixe dans le cinéma européen de l’époque. EuropaCorp A ceux qui, par facilité ou mépris, renient le cinéma dit de « genre » au motif que ses codes […]


Alex, Le Destin d’un Roi

Huit ans après un premier film qui nous avait particulièrement enjôlé – Attack the Block (2011) – le réalisateur Joe Cornish revient aux affaires avec une relecture moderne de la légende du Roi Arthur : Alex, le destin d’un roi (2019). God Save the King En marge de la rétrospective que le Festival International du Film d’Amiens avait consacrée au renouveau du cinéma d’horreur britannique en 2013 nous avions publié un grand dossier thématique, dans lequel, […]


Burton et Disney, croches et anicroches

A l’occasion de la sortie du nouveau Dumbo (2019) produit par Disney, nous avons ressenti la nécessité d’adjoindre à notre critique du film (lire l’article) une recontextualisation de ce dernier dans l’histoire commune qui lie Tim Burton et le studio aux grandes oreilles depuis des années. Une histoire d’amour et de haine à laquelle le dernier projet en date du réalisateur vient ajouter un chapitre, et pas des moindres.   Un éléphant ça trompe énormément […]


Us

Propulsé au rang difficilement contestable de « cinéaste américain à suivre », après le succès de Get Out (2017), c’est peu dire que la nouvelle livraison de Jordan Peele était attendue au tournant. Vous l’avez compris, on va vous parler de Us (2019). Peele ou Face Difficile de nier le succès international autant critique que public de Get Out (2017), ni même de contester l’importance fédératrice et représentative que le film a pu avoir au sein de […]


Rebelles

Belle petite surprise au sein de l’offre toujours plus médiocre de la comédie française, Rebelles (Allan Mauduit, 2019) s’aventure dans des contrées bien trop désertées où se mêlent la comédie et un cinéma d’action burné et absurde. Vilaines S’il est commun pour nous autres, amateurs d’un certain cinéma, de réclamer que la production française laisse sa chance à davantage de films de genres, afin que du nombre émerge la qualité, un bref regard sur la […]


Nicolas Winding Refn, l’amour et le chaos

Parrain de l’édition 2019 du Festival Toute la Mémoire du Monde qui se consacre depuis plusieurs années à célébrer les films restaurés, le cinéaste Danois Nicolas Winding Refn a donné à la Cinémathèque Française une masterclass passionnante qui permet de mieux saisir son personnage et l’esprit torturé qui l’habite. Copenhague – New York \ 1970-1987 / « Je suis né pas très joli, dyslexique et daltonien. Mon enfance était rythmée par les rendez-vous chez des […]


Captain Marvel 1

Déferlant sur les écrans avec la puissance de frappe habituelle de son studio père, la nouvelle et quasi-première super-héroïne du Marvel Cinematic Universe, Captain Marvel (Anna Boden & Ryan Fleck, 2019), surprend son monde avec une double origin-story mieux fagotée que la moyenne. Un avis qu’on ne garantit pas sans spoilers. Vers l’infini et au-delà ? Qu’on le veuille ou non, depuis bientôt vingt années et la sortie triomphale du génial Spider-Man de Sam Raimi (2001) […]