Bilans Annuels

Ici sont regroupés tous nos articles bilans de fin d’année, des textes d’analyses qui tentent de décrypter les différentes tendances, sujets, réflexions qui ont marqué chaque année cinéma.


Un homme s'apprête à détruire un PLV du film Mulan, blockbuster 2020,avec une batte de base-ball.

[BILAN 2020] Une année sans blockbuster

Ils furent sans doute les absents les plus remarqués et les plus regrettés par les spectateurs et (surtout) par les exploitants de l’année cinématographique 2020 : les Blockbusters. Souffrant du contexte sanitaire, les mastodontes des studios Hollywoodiens se sont vus quasiment tous reportés voire relégués à des sorties directement en ligne. Ces nouvelles stratégies de sorties semblent surprendre et catastropher l’industrie. Mais faut-il pourtant s’en étonner ?


Harley Quinn, une batte de base-ball derrière sa nuque, pose avec ses coéquipières du film Birds of Prey pour notre article sur les femmes dans le cinéma de genre.

[Bilan 2020] Genre au féminin

Après une année bien mouvementée pour le cinéma (comme pour tout le reste d’ailleurs), il est bon de se rappeler que nous avons aussi parfois eu de quoi nous réjouir. Certes, on ne compte plus les mauvaises nouvelles, les annulations, les décalages… Mais en s’efforçant de regarder 2020 sous d’autres biais : moins pessimistes, moins déprimés, on peut aussi constater une certaine vitalité du cinéma, comme de la société. En particulier pour ce qui concerne les cinémas de genres, et la place remarquable que les figures féminines s’y sont taillées en cette année plus que jamais charnière.


Visuel présentant la liste des personnalités confiant leur top 2020 des films de l'année.

[TOPS] Les films qui font pas genre de 2020 selon…

Quels sont les films qui font pas genre de 2020 selon Fabrice du Welz, Yann Gonzalez, Zoé Wittock, Charles Tesson, Quentin Dolmaire, Léo Karmann, Benjamin Parent, Anaïs Bertrand, Anna Cazenave Cambet, Seth Ickerman, Alain Della Negra, Koya Kamura, , Benjamin Fogel, Boris Thomas, David Scherer, Eric Cherrière, Nathalie Bittinger, Aurélien Dauge, Baptiste Drapeau ? La réponse dans cet article “spécial invités”.


Joe sur le perron d'une maison regarde émerveillé les feuilles d'automne tomber dans le film Soul de Pixar.

[Bilan 2020] Pixar, lueur(s) dans la nuit

Soumis à de multiples mutations et bouleversements qui lui échappent – restructuration interne suite au départ de son fondateur John Lasseter, nouvelle stratégie de Disney avec le lancement de la plateforme Disney+, crise pandémique inédite – le studio Pixar semble avoir été forcé d’amorcer en 2020, sinon un virage, un tournant de son histoire. En sortant deux longs-métrages passionnants que sont Soul (Pete Docter & Kemp Powers, 2020) et En Avant  (Dan Scanlon, 2020), le studio nous a donné la sensation de faire acte de résistance au cœur de la machine Disney, provoquant deux belles étincelles pour raviver sa flamme et peut-être, qui sait, sauver son âme.


Le Supreme Leader Snooke gît à terre, mort, scène du film Star Wars 8 : Les Derniers Jedi.

[Bilan 2010-2019] Blockbusters : Le Sommeil de la Force 2

Cette décennie qui s’ouvrait sur une révolution – Avatar de James Cameron sortait le 16 décembre 2009 – nous promettait des blockbusters pleins de surprises, d’innovations technologiques, et d’ambition aussi bien narrative que formelle. Au moment de faire le bilan, le constat est pourtant alarmant. L’arrivée des Avengers, les franchises à outrance, l’échec des expérimentations technologiques les plus avant-gardistes, et l’écrasante domination de Disney ont fait bien du mal à la création. Quelques merveilles ont […]


Le Joker exulte au milieu d'une émeute en pleine ville, les bras en croix.

[Bilan 2019] Vent de révolte

L’année politique 2019 a soufflé, partout dans le monde, un puissant vent de révolte. Soulèvements populaires, mouvements sociaux et contestataires, élections historiques : en France (les Gilets Jaunes), en Algérie, à Hong-Kong, au Liban, au Soudan, en Guinée, en Espagne, au Royaume-Uni, en Suède, au Chili, au Brésil… Une thématique qui a, par ricochet, infiltré ou joué de sur-impressions sur la production cinématographique de 2019. Plus que jamais, le cinéma de genre(s) en a profité […]


[Bilan 2018] Même pas peur ! 1

Après avoir harponné les moby dicks des gros studios dans l’article 2018 : Blockbusters, en toute franchise on a décidé de dire tout le bien que l’on a pensé de la saillante année pour le cinéma d’horreur que l’on vient de vivre… Une année vraiment horrible ? Nous l’expliquions dans l’édito accroché à la publication du TOP10 de la rédaction, pour beaucoup de nos rédacteurs, parvenir à trouver dix films « qui n’ont pas fait genre » en […]


[Bilan 2018] L’année où Disney a (failli) retrouver la magie ?

Alors que l’année 2019 des studios Disney s’annonce déjà comme une étape supplémentaire dans leur entreprise démente de remaker leurs grands classiques animés – on aura le droit à Dumbo (Tim Burton, 2019), Aladdin (Guy Ritchie, 2019) et Le Roi Lion (Jon Favreau, 2019) – l’année 2018 aura été davantage marquée par des tentatives de films hommages, regards rétrospectives sur deux œuvres charnières du studio, nimbés d’un voile nostalgique et d’un scénario aux enjeux communs : […]


[Bilan 2018] Blockbusters, en toute franchise 6

Après une année 2017 qui avait vu naître quelques espoirs d’une ère de blockbuster post-Fury Road, 2018 fut l’année du retour à une terrifiante médiocrité ambiante dans les produits des grosses machines hollywoodiennes. Il faut pourtant dépasser ce constat d’évidence pour observer qu’il existe des espaces de résistance, et peut-être même le début d’un important combat entre des auteurs aux aspirations de fiction pure et la logique atroce, décérébrée et boulimique de fric de grands […]


[Bilan 2017] Suprématie des blockbusters post Fury Road 9

Le séisme que fut la sortie de Mad Max : Fury Road (George B. Miller, 2015) se devait d’avoir des suites sur le cinéma contemporain et plus particulièrement sur les blockbusters qui allaient avoir la lourde tâche de le suivre. Ce fut le cas en 2017, avec des films comme Logan (James Mangold, 2017), La Planète des Singes : Suprématie (Matt Reeves, 2017) et surtout la sortie fracassante de Star Wars VIII : Les Derniers Jedi (Rian Johnson, […]