giallo


Le Moulin des Supplices

Au sein du gigantesque capharnaüm de films bis qu’était le cinéma transalpin des années 50 à 90, il demeure une fourmilière de petites perles qui bien que « classiques », demeurent néanmoins assez méconnues. Le Moulin des Supplices de Giorgio Ferroni (1960) véritable petit exploit esthétique et gothique est l’une d’entre elles. Et par chance, elle est ré-éditée dans une bien belle édition depuis la mi-avril chez Artus Films. Poupée de cire, poupée de son […]


Amour et mort dans le jardin des dieux

Giallo pas loin d’être traître (au point de franchement douter de cette appellation pour se définir) Amour et mort dans le jardin des dieux est édité au Chat qui Fume et a laissé perplexe la rédaction de Fais Pas Genre : critique du film vaporeux et original de Sauro Scavolini sorti en 1972. Les Bucoliques A pas hésitants, on traverse un jardin fleuri dont le vert d’herbe et et des feuillages au bout des branches […]


Le Cirque de la Peur

Les gros matous du Chat qui Fume agrandissent leur territoire à l’Allemagne et l’Angleterre, en nous offrant la possibilité de découvrir une pépite inédite du Kriminalfilm avec l’étonnant Le Cirque de la Peur (John Llewellyn Moxey, 1966). L’occasion de revenir sur les spécificités de ce genre particulièrement prolixe dans le cinéma européen de l’époque. EuropaCorp A ceux qui, par facilité ou mépris, renient le cinéma dit de « genre » au motif que ses codes […]


Les Rendez-vous de Satan 1

L’infatigable éditeur Le Chat qui fume nous gratifie d’une belle édition d’un giallo comme beaucoup méconnu et pourtant important pour plus d’un admirateur du genre. Incursion inédite dans le genre d’un metteur en scène habitué des westerns, Giuliano Carnimeo, Les Rendez-vous de Satan est à la fois fait d’un scénario diablement retors et de superbes visions des cauchemars d’un très beau personnage féminin. 50 nuances de Jennifer Ce n’est pas tous les jours que les […]


Chats rouges dans un Labyrinthe de Verre

Le regretté Umberto Lenzi, nom glorieux du cinéma populaire italien des années 70-80, n’avait pas encore connu d’édition hommage d’un de ses films à la suite de son décès. C’est enfin chose faite, et c’est sans surprise, pour le mieux, le Chat qui fume qui nous gratifie d’une belle édition d’un de ses projets les plus méconnus, giallo étonnant, généreux, et réflexif encore inédit jusqu’ici en France, que l’on peut découvrir dans une copie sublime. […]


Un Couteau dans le Coeur 2

C’est l’une des belles surprises de la 71ème édition du Festival de Cannes : la présence en compétition du seulement deuxième long-métrage d’un des auteurs les plus passionnants du cinéma français actuel. Après Les rencontres d’après minuit (2013) qu’on avait découvert à la Semaine de la Critique, Yann Gonzalez signe ni plus ni moins que l’un des plus beaux et généreux films vus cette année à Cannes. Inonder les cœurs de sang… de sperme … et […]


Opera 1

A l’occasion de l’édition que lui consacre l’éditeur le moins ronronnant du marché, j’ai bien sûr nommé Le Chat qui Fume, retour sur l’un des grands films sous-estimés du maître Argento : Opera (1987). Profondo Giallo Si ses dernières réalisations en date ont largement ébranlé la superbe d’une filmographie impressionnante, Dario Argento reste et restera l’un des grands maîtres du cinéma de genre. Alors que bons nombres de ses œuvres des années 70 et 80 sont […]


La Longue Nuit de l’Exorcisme 4

Récemment sorti chez un éditeur dont chaque coup de griffe n’est pas du pipi de chat, j’ai bien sûr nommé Le Chat qui Fume : le chef-d’oeuvre de Lucio Fulci, La Longue Nuit de l’Exorcisme (1972) s’offre une édition Blu-Ray somptueuse. Gloire au maniériste On l’avait déjà dit à l’occasion d’une (re)sortie en vidéo – déjà sous l’égide du Chat qui Fume, éditeur essentiel de la cinéphilie de genre française – du très beau Venin de […]


Tropique du Cancer

Fidèle à sa mission de rendre honneur au giallo, Le Chat qui Fume sort un superbe coffret combo DVD/Blu-Ray du Tropique du Cancer, curiosité transgenre. Club Tropicana Comme bien des genres usés jusqu’à la moelle, le giallo a connu la gloire, la déchéance, le retour en grâce plus ou moins lointain (avec des œuvres comme Amer notamment) et des croisements plus ou moins heureux. Tropique du Cancer est de ces derniers, curieux objet, singulier dans […]


Hormona

Comme toutes les bonnes choses ont une fin (même les mauvaises), il fallait bien que le Sadique-master Festival touche à sa fin. En clôture était présenté Hormona, compilation de trois court-métrages du cinéaste Bertrand Mandico, dont l’univers est absolument unique en France. La main verte A l’issue de trois jours de festivité, le verdict est tombé : Sacrifice a donc obtenu le double prix, du Jury et du Public. Un hold-up, surtout lorsque l’on considère l’anecdote […]