Vidéodrome

Rendant hommage à l’un des films fondamental de la cinéphilie de genre, la rubrique “Videodrome” accueille en son sein les articles écrits pour la sortie ou la re-sortie vidéo d’un film, ainsi que les sorties en direct-to-dvd et vod.


Joe Spinell dans le film Vigilante (critique)

Vigilante

Figure phare du cinéma d’exploitation américain, William Lustig est à nouveau mis à l’honneur par Le Chat qui Fume : son vigilante movie sobrement intitulé Vigilante (1983) vient nettoyer New-York et squatter vos platines Blu-Ray. Critique d’un film d’exploitation, au propos politique évidemment sulfureux reflet d’une époque qui ne l’était pas moins. “Y a des fous partout / Y a des brigantes” – Jul « Malgré tout le respect que j’ai pour lui, Lustig est […]


Yesterday

Le mal-aimé Danny Boyle s’aventure sur le terrain balisé de la comédie romantique (et fantastique), avec Yesterday (2019), mettant en scène une certaine vision de l’apocalypse : un monde sans Beatles. Love is all you need Même s’il serait peu convenable de nier que le bonhomme a parfois commis des torchons, le mépris quasi-général qui entoure Danny Boyle ainsi que l’opprobre portée à sa filmographie demeurent une injustice difficilement justifiable. Souvent accusé de faire un cinéma […]


Cassandra Delaney dans le film Fair Game de 1986 (critique)

Fair Game

Édite récemment par Le Chat qui Fume, Fair Game de Mario Andreacchio, série B australienne du milieu des années 80, veut se placer dans la droite lignée de glorieux aînées – Mad Max (George Miller, 1979) et Wake in Fright (Ted Kotcheff, 1971) en tête – sans pour autant atteindre leur puissance de frappe. Il n’en reste pas moins un film d’action efficace, fauché mais souvent inspiré, gagnant en subtilité par son beau personnage féminin […]


Un des sujets des expériences inhumaines du film Le Retour des morts-vivants 3 (critique)

Le Retour des Morts-Vivants 3

Salué par le Prix du public en 1994 au Festival International du Film Fantastique de Gérardmer, Le retour des Morts-Vivants 3 (Brian Yuzna, 1994) s’offre une nouvelle vie grâce à une ressortie Blu-Ray, éditée par Le Chat qui fume. Troisième opus de la franchise, ce nouveau long-métrage s’éloigne du ton comique que pouvait avoir ses ainés, pour s’engouffrer pleinement dans le romantisme et le gore. Tu les aimes mes tripes apparentes ? Romeo + Juliet […]


Le tueur de Maniac est un mannequin creepy (critique du film de William Lustig)

Maniac (1980) 2

Le Chat qui fume tape une nouvelle fois en plein dans le culte en offrant à Maniac (William Lustig, 1980) une édition à la hauteur de son statut. Psycho Killer ! Mais qu’est-ce-que c’est  ? Si son nom évoque peu de choses aux cinéphiles non-initiés, c’est que William Lustig n’a pas connu une carrière aussi prolifique que d’autres cinéastes américains « de genres »  de son époque. Venu à la réalisation par le cinéma pornographique […]


Portrait de Jean-Claude Brisseau pour notre analyse filmographie critique

Jean-Claude Brisseau, ogre mystique

Décédé en mai 2019, Jean-Claude Brisseau a fait cette année l’objet de plusieurs ré-éditions de ses films en haute définition, en particulier chez Carlotta avec le beau travail effectué sur Un Jeu Brutal (1983), De Bruit et de Fureur (1988) et Noce Blanche (1989). L’opportunité est trop belle de plonger dans la carrière d’un cinéaste sulfureux et irrévérencieux, donc forcément un peu faispasgenresque. A l’ombre des jeunes filles en fleurs « Fait chier, pas envie […]


L'acteur drag queen Pita dans le film Les funérailles des roses (critique)

Les Funérailles des Roses

Premier long-métrage de Toshio Matsumoto, Les Funérailles des Roses (1969) s’offre une sortie vidéo en France, cinquante ans après sa sortie en salles au Japon et après une sortie en salles exceptionnelle en début d’année, grâce à Carlotta. Il est désormais possible de découvrir, dans une sublime copie restaurée, l’un des piliers majeurs de la Nouvelle Vague japonaise : une œuvre hybride entre tragédie grecque et documentaire expérimental, ou quand Sophocle rencontre Jean Rouch. J’ai […]


Klaus Kinski et Maria Schneider dans le film Haine (critique)

Haine

Jusqu’alors inédit en DVD et Blu-Ray, Le Chat qui Fume offre une édition incontournable au film Haine (Dominique Goult, 1980) s’ajoutant à sa collection de films de genres français que l’éditeur propose de faire redécouvrir. Visages, Villages Réalisateur de films pornographiques dans les années 70’s, sous le pseudonyme de Richard Stephen, Dominique Goult est l’homme d’un seule production dite « traditionnelle ». Malgré qu’il soit un quasi-anonyme au moment de réaliser Haine en 1980, le […]


Anthonhy Steffen dégaine dans le film Viva Django ! (critique)

Viva Django !

Ré-édité par Artus Films, Viva Django ! (Edoardo Mulargia, 1972) s’offre une seconde vie dans un Blu-Ray comprenant une version restaurée, ainsi qu’une présentation vidéo et écrite par Curd Ridel. Sorti en 1972, le long-métrage est important par son contexte de production dans une industrie en pleine essor, et par la présence de la superstar Anthony Steffen, surnommé « le Clint Eastwood italien ». L’occasion de replonger le temps d’une critique dans cette époque glorieuse du […]


La Nuit des Morts-Vivants (1990)

En ce début de mois d’octobre, l’éditeur Sidonis nous gratifie d’une très belle édition Blu-Ray consacrée au remake d’un des plus grands classiques de l’horreur, La Nuit des Morts Vivants, réalisé en 1990 par Tom Savini. Remake of the dead 1969. Le monde découvre La Nuit des morts-vivants. Petit film indépendant fauché où les morts reviennent à la vie pour boulotter les vivants. Le succès est au rendez-vous, (ainsi que la controverse) et amène la […]


Paysage de crépuscule dans le film Cujo (critique)

Cujo

En marge de son coffret collector consacré à Christine (John Carpenter, 1983) dont on va vite vous parler, l’éditeur Carlotta offre un écrin de qualité à une autre adaptation de Stephen King, le récit de chien tueur Cujo (Lewis Teague, 1983) sortie la même année. Critique mordante. Film de niche Nous vous en parlions déjà il y a quelques jours à l’occasion de notre chronique de l’adaptation de Dans les Hautes Herbes (Vincenzo Natali, 2019) […]


Apocalypse Now – Final Cut

Récompensé de deux Oscars, deux Golden Globes et d’une Palme d’Or en 1979, Apocalypse Now s’est très rapidement imposé comme un chef-d’œuvre instantané, malgré ses quelques détracteurs. Alors qu’il avait réduit son ambition à la sortie originale, le réalisateur, Francis Ford Coppola, ressort le long-métrage en 2001 dans une version nommée Apocalypse Now Redux, et plus longue de quasiment une heure. Cette année, c’est par le biais d’un Final Cut, que le chef-d’œuvre ressort en […]