marvel


Dingo tombe d'une échelle en bois, la gueule grande ouverte, en l'air dans le film Il était une fois un studio produit par Disney.

[Bilan 2023] Disney, anatomie d’une chute

L’année 2023 des studios Disney était censée célébrer les 100 ans du studio. Pourtant, à bien des égards, elle aura été l’une des plus catastrophiques de sa vieille histoire. Crise politique, artistique et idéologique, mais aussi économique, l’empire Disney aura vécu un exercice 2023 des plus tumultueux. Retour sur cette annus horribilis au Royaume de Mickey.


Les Gardiens de la Galaxie – Vol.3

On avait laissé le Marvel Cinematic Universe embourbé dans la mélasse narrative de son Multiverse of Madness, au bord du précipice après au moins huit longs-métrages dont l’intérêt était au moins aussi proportionnel à leur qualité : en un mot, Nul. Au milieu de ce bourbier, débarque, sans crier gare, le troisième volet des Gardiens de la Galaxie (James Gunn, 2023) dont il faut bien avouer qu’on attendait pas/plus grand chose. Et pourtant, cette conclusion sincère et (souvent) touchante s’impose comme l’un des meilleurs longs-métrages du MCU.


Sam Raimi sur le tournage de Spiderman, donne ses consignes à Tobey Maguire déguisé en Spiderman et Kirsten Dunst, en robe chinoise ; tous deux vus de dos.

Faut-il sauver le soldat Raimi ?

Alors que Docteur Strange in the Multiverse of Madness (Sam Raimi, 2022) – est en salles, on essaye de répondre à des questions que l’on se pose depuis bientôt quinze ans : As-t-on définitivement perdu Sam Raimi ? A-t-il été remplacé par un variant multiversel de lui-même ? En d’autres termes : Faut-il (encore) sauver le Soldat Raimi ?


Trois hommes en costume de super-héros dont Lokin en armure divine, posent devant une ville grise et dont les bâtiments détruits.

Loki – Saison 1

Alors que Marvel vient de faire son retour en salles avec le dispensable et sans conséquences Black Widow (Cate Shortland, 2021) c’est sur le petit écran que la firme semble avoir décidé de migrer une grande partie de ses ambitions. Preuve en est de la série Loki (Michael Waldron & Kate Herron, 2021) qui au-delà de prolonger artificiellement l’espérance de vie d’un des personnages préférés des fans, a peut-être définitivement enclenchée l’arc narratif de la Phase V du plan machiavélique de Marvel.


Anthony Mackie, en costume-cravate près d'un pupitre, tient le bouclier de Captain America dans ses mains et le regarde pensif ; scène de la série Falcon et le soldat de l'hiver.

Falcon et le Soldat de l’Hiver

Après la très attendue mais finalement décevante Wandavision terminée il y’a quelques semaines, vient de prendre fin la deuxième série Marvel made in Disney+ intitulée Falcon et le Soldat de l’Hiver. Bien que sur le papier, ce thriller d’action à pauvres enjeux n’avait rien de très appétissant, sur la longueur, bien que ronflant, on se laisse séduire par ses thématiques Eastwoodiennes.


Un homme s'apprête à détruire un PLV du film Mulan, blockbuster 2020,avec une batte de base-ball.

[BILAN 2020] Une année sans blockbuster

Ils furent sans doute les absents les plus remarqués et les plus regrettés par les spectateurs et (surtout) par les exploitants de l’année cinématographique 2020 : les Blockbusters. Souffrant du contexte sanitaire, les mastodontes des studios Hollywoodiens se sont vus quasiment tous reportés voire relégués à des sorties directement en ligne. Ces nouvelles stratégies de sorties semblent surprendre et catastropher l’industrie. Mais faut-il pourtant s’en étonner ?