disney


Vice Versa 2

Presque dix ans après le chef d’oeuvre “Vice Versa” (Pete Docter, 2015) qui marqua un nouvel élan dans le génie créatif de Pixar, le studio à la lampe revient avec une suite sobrement intitulée “Vice Versa 2” (Kelsey Mann, 2024), fort injustement traitée par la critique et qu’on entend par ces mots, toutes émotions mêlées, défendre avec ferveur.

Dans le quartier cérébral des émotions, Anxiété s'adresse à Joie, avec le grand sourire de celui qui a quelque chose à demander, sous le regard interrogateur des autres personnages-émotions du film Vice-Versa 2.

Plan rapproché-épaule, décadré, sur Wolverine qui sourit dans la série d'animation X-Men.

X-Men (1992)

La sortie récente de la série animée “X-Men ‘97” (Beau DeMayo, 2024) est l’occasion rêvée de revenir sur celle qui la précède : “X-Men” (Mark Edward Edens, Sidney Iwanter & Eric Lewald, 1992-1997) ! Cinq saisons et soixante-seize épisodes où bien avant les films de Bryan Singer, nous avons appris à connaitre Wolverine, Tornade, Magnéto et tant d’autres…


[Bilan 2023] Disney, anatomie d’une chute

L’année 2023 des studios Disney était censée célébrer les 100 ans du studio. Pourtant, à bien des égards, elle aura été l’une des plus catastrophiques de sa vieille histoire. Crise politique, artistique et idéologique, mais aussi économique, l’empire Disney aura vécu un exercice 2023 des plus tumultueux. Retour sur cette annus horribilis au Royaume de Mickey.

Dingo tombe d'une échelle en bois, la gueule grande ouverte, en l'air dans le film Il était une fois un studio produit par Disney.

Scène de nuit de Miraculous, le film où Lady Bug et Le Chat noir, accroché à une corde qui tombe du plafond, discutent au clair de lune, sur ce qui semble le balcon d'un vieux bâtiment, avec de larges piliers.

Miraculous, le film 1

Tous les parents des enfants nés depuis 2010 l’attendaient autant qu’ils le craignaient : Miraculous : Le Film (Jérémy Zag, 2023) est arrivé sur nos écrans entre les dernières cabrioles de Tom Cruise, le dernier Nolan et le film adapté de la plus célèbre des poupées. Et cocorico, il s’agit là d’une production 100% française, l’une des plus chères jamais réalisées dans la langue de Christian Clavier.


Le Manoir Hanté 1

Il est peu dire que les fans des parcs à thème Disneyland et de la marque Disney en général attendaient avec une vive impatience que le studio se penche sur une ré-adaptation cinématographique de son fameux train fantôme, après le nullissime Manoir Hanté et ses 999 fantômes (Rob Minkoff, 2003). Arlésienne depuis 2010, ce projet de nouvelle adaptation fut un temps confié à Guillermo Del Toro avant que ce dernier décide par lui-même de s’extirper de ce traquenard… difficile de lui donner autre chose que raison quand on voit ce piètre résultat.

Les six personnages principaux du film Le manoir hanté, tous en costume d'époque 19ème siècle, avancent à la file dans un couloir, voûté pour marcher à pas feutrés, éclairés par une seule bougie.

Indiana Jones et le cadran de la destinée

Conclusion de quatre décennies d’aventures aux quatre coins du globe et de ses légendes, Indiana Jones et le Cadran de la destinée (James Mangold, 2023) se devait de réussir la sortie du héros et par la même occasion, celle de son mythique interprète. Et ce sans ses deux papas, tout aussi légendaires que l’archéologue lui-même ! Après un quatrième opus en demie teinte, ce cinquième épisode vient-il nous confirmer que la place d’Indy est désormais dans un musée ?