entretien


[ENTRETIEN] Céline Rouzet, pulsions artérielles   Mise à jour récente !

Fort du prix du jury cette année au festival de Gerardmer, En attendant la nuit est sorti dans nos salles françaises le 5 juin 2024. Avec ce premier long-métrage de fiction, Céline Rouzet, en proposant une nouvelle lecture de la figure et du film de vampire, nous prouve qu’il est des imaginaires qui n’ont de cesse de se renouveler.

Plan en contre-plongée sur Mathias Legoût Hammond, debout dans la nuit, du sang au bord des lèvres, dans le film En attendant la nuit de Céline Rouzet.

Visuel de promotion du film On a volé ma VF de Lucas Stoll, avec une main tenant un micro et une VHS comme une valise.

[Entretien] Lucas Stoll, suivre sa voix

C’est en direct de son Alsace natale que Lucas Stoll, réalisateur de son état, a répondu à nos questions à propos de son super documentaire On a volé ma VF (2024). Disponible sur YouTube, son film évoque de manière assez définitive le métier de comédien de doublage avec un regard tout à fait personnel où se mêlent la réalité du métier et la fantaisie de son auteur. Entretien.


Big John

Shadowz met à disposition le fabuleux documentaire Big John (Julien Dunand, 2006), retraçant la carrière de John Carpenter, cinéaste de l’horreur aussi célébré et adulé partout dans le monde que difficile à produire selon les majors. Alors qu’il est absent derrière la caméra depuis bientôt quinze ans, Big John nous permet de replonger tête baissée dans son œuvre.


Kirsten Stewart apeurée est assise contre une porte, qu'elle bloque avec ses mains et son dos dans le film Love Lies Bleeding.

Love Lies Bleeding

Après “Saint Maud” (2019), impressionnant premier film, Rose Glass revient, sous la bannière A24, avec le déjà culte “Love Lies Bleeding”, mettant cette fois en avant deux femmes au cœur d’une tourmente policière mêlant culturisme, mafia, violences conjugales et addiction à la clope.


[Entretien] Romain de Saint-Blanquat, à pleines dents

Amateurs de contes gothiques, laissez-vous lentement happer par l’atmosphère sombre et vaporeuse de La Morsure (Romain de Saint-Blanquat, 2024), premier long de ce jeune réalisateur qui n’a pas laissé indiffèrent la presse spécialisée du genre. Nous avons eu la chance de nous entretenir avec lui et de replonger dans les affres de l’adolescence symbolisés par la mélancolique Françoise, jeune pensionnaire d’un lycée catholique qui va connaitre sa première fête en compagnie de sa meilleure amie, Delphine. Les deux jeunes filles ne sortiront évidemment pas indemnes de cette nuit qui laissera des marques dans leur esprit mais aussi dans leur chair.

Une jeune femme observe pensive du sang qui coule de sa main, sous le regard d'un jeune homme qui semble captivé ; en fond, un décor d'église en flamme ; scène issue de La Morsure Romain de Saint-Blanquat.

Le trio de cinéastes de RKSS posent sur le tapis du festival Fantasia, mimant des postures de combattants de kung-fu.

[ENTRETIEN] RKSS, la Triforce du Collectif

Alors que leur nouveau long-métrage “Wake Up” sort en salles ce mercredi et qu’ils reviendront en salles en France avec “We Are Zombies” en Juillet, nous avons eu la chance de longuement discuter avec le trio RKSS, à qui l’on doit notamment “Turbo Kid” et Summer of ’84”.