Disney+


Un homme s'apprête à détruire un PLV du film Mulan, blockbuster 2020,avec une batte de base-ball.

[BILAN 2020] Une année sans blockbuster

Ils furent sans doute les absents les plus remarqués et les plus regrettés par les spectateurs et (surtout) par les exploitants de l’année cinématographique 2020 : les Blockbusters. Souffrant du contexte sanitaire, les mastodontes des studios Hollywoodiens se sont vus quasiment tous reportés voire relégués à des sorties directement en ligne. Ces nouvelles stratégies de sorties semblent surprendre et catastropher l’industrie. Mais faut-il pourtant s’en étonner ?


La Sorcière Rouge hésite à lancer une boule de feu rouge, sur fond de ciel rouge irréel ; scène de la mini-série WandaVision.

WandaVision

Première série Marvel de la nouvelle plateforme Disney +, WandaVision était plus qu’attendue au tournant. Véritable première pierre de cette Phase 4 – Black Widow étant repoussé à un peu plus tard dans l’année – la série doit donner le ton pour les cinq prochaines années à venir, tout en proposant, pour la première fois, une réelle extension du MCU dans la petite lucarne. À vos télécommandes !


Joe sur le perron d'une maison regarde émerveillé les feuilles d'automne tomber dans le film Soul de Pixar.

[Bilan 2020] Pixar, lueur(s) dans la nuit

Soumis à de multiples mutations et bouleversements qui lui échappent – restructuration interne suite au départ de son fondateur John Lasseter, nouvelle stratégie de Disney avec le lancement de la plateforme Disney+, crise pandémique inédite – le studio Pixar semble avoir été forcé d’amorcer en 2020, sinon un virage, un tournant de son histoire. En sortant deux longs-métrages passionnants que sont Soul (Pete Docter & Kemp Powers, 2020) et En Avant  (Dan Scanlon, 2020), le studio nous a donné la sensation de faire acte de résistance au cœur de la machine Disney, provoquant deux belles étincelles pour raviver sa flamme et peut-être, qui sait, sauver son âme.


Un visage de gorille caché drrière une matière plastique bleue indéfinissable, plan du film Le seul et unique Ivan.

Le Seul et Unique Ivan

La pandémie n’épargne personne et certainement pas le géant Disney qui se voit contraint de repousser un à un tous les films de ses multiples franchises, ou de les sortir sur sa plateforme de streaming Disney +. Tel a été le cas pour Mulan (Niki Caro, 2020) et très récemment, nous apprenions qu’il en serait de même pour le prochain Pixar, le très attendu Soul (Pete Docter, 2020) qui devrait être disponible en France pour Noël directement sur la plateforme. Le Seul et Unique Ivan n’y a pas échappé non plus. Moins attendu que les autres œuvres citées ci-dessus, le film a fait une sortie discrète sur Disney + courant septembre.On vous dit si ce drame animalier mérite ou non le coup d’oeil.


Maureen O'Hara et Clark Gable enlacés dans le film Autant en emporte le vent.

Les plateformes sont-elles les nouveaux censeurs ?

La récente polémique autour du retrait (puis du retour) de Autant en Emporte le Vent (Victor Flemming, 1939) de la nouvelle plateforme HBO MAX – détenue par le groupe Warner Bros – s’ajoute à une flopée de cas similaires déjà constatés chez ses principaux concurrents. L’occasion alors, d’essayer de répondre à la question que tout le monde se pose : les plateformes sont-elles (vraiment) les nouveaux censeurs ?


Le vaisseau du film Disney Le trou noir flotte au-dessus de la Terre.

Le Trou Noir 2

On continue d’explorer le catalogue de Disney+ à la recherche des pépites plus confidentielles qui le composent. Parmi celles-ci, ce serait hérésie de passer à côté d’un film aussi culte que Le Trou Noir (Gary Nelson, 1979), drôle de long-métrage de science-fiction qui surfe sur les canevas de la SF populaire de l’époque tout en s’en libérant par sa bizarrerie assumée et son rythme envoûtant.


Toute la bande des Muppets dans un décor fleuri, avec un fond bleu et orange reprenant des motifs amérindiens.

Les Muppets, une vie sans fils

Propriété de la Walt Disney Company depuis 2004, les Muppets de Jim Henson font également partie de l’offre proposé par la nouvelle plateforme du groupe Disney+. L’occasion de (re)découvrir des productions cinématographiques et télévisuelles hors du commun, et qui n’étaient visibles dans l’Hexagone que par le biais d’imports italiens et/ou anglais. De Les Muppets, ça c’est du cinéma (James Frawley, 1979) à la série The Muppets (Bill Prady et Bob Kushell, 2015-2016), en passant par L’île au trésor des Muppets (Brian Henson, 1996) et Noël chez les Muppets (Brian Henson, 1992), vous n’avez aucune excuse pour ne pas vous (re)plonger dans ces œuvres drôles, tendres, et sacrément animées.


Dorothy, le lion, l'épouvantail, la citrouille et l'homme en fer du Magicien d'Oz tout autour d'un trône dans une salle toute en or, scène du film Oz un monde extraordinaire.

Oz, un monde extraordinaire

On continue de vous proposer d’emprunter les chemins de traverse au sein du catalogue de Disney+, à la recherche des films qui y font pas genre. Aujourd’hui, le voyage qui vous attend suit la route de brique jaune, enfin, ce qu’il en reste. Car cette suite non-officielle du Magicien d’Oz (Victor Fleming, 1939) intitulée Oz, un monde extraordinaire (Walter Murch, 1985) propulse Dorothy à nouveau dans ce pays merveilleux sujet… à quelques tourments. Traumatic Kingdom […]


Allie et Jamie, les personnages de Casebusters, posent avec leur chien, tout sourire, image promotionnelle.

Casebusters

Parmi les incongruités du catalogue de Disney+ , nous autres, amateurs et défenseurs des cinémas de genres, seront surpris d’y découvrir Casebusters, un téléfilm réalisé par un certain… Wes Craven. Est-ce Wes ? Si le catalogue en ligne de la plateforme de la firme de Bob Iger est riches de chef-d’oeuvres rares à (re)découvrir, il peut dévoiler, si l’on cherche bien, quelques curiosités. La plus sérieuse d’entre elles est certainement ce téléfilm réalisé en 1986 par […]


Jack (Robin Williams) à sa table d'écolier, un crayon à la main, écoute attentivement le cours.

Jack

Noyés entre les franchises d’animation et les sagas super-héroïques et/ou de l’espace, les amateurs d’un certain cinéma qui fait pas genre trouveront leur bonheur au fin fond du catalogue massif de Disney+. Aujourd’hui, on vous propose de (re)découvrir Jack (1996), long-métrage étonnant et détonnant dans la filmographie de Francis Ford Coppola. L’Etrange Histoire de Jack Powell Bien qu’elle puisse paraître improbable venant d’un cinéaste qui a réalisé des chefs-d’œuvre aussi “adultes” que Apocalypse Now (1979), […]


Câlin entre Timmy et son ours blanc dans le film Timmy Failure, des erreurs ont été commises.

Timmy Failure, des erreurs ont été commises

Avant de revenir largement pour vous dans les prochains jours et semaines sur les pépites datées du catalogue live action de Disney, on vous propose d’inaugurer notre exploration du catalogue de ce nouveau service de SVOD avec un film spécialement produit pour son lancement : Timmy Failure, des erreurs ont été commises (Tom McCarthy, 2020). « Quand vous croyez à une chose, croyez-y tout le long du chemin, implicitement et incontestablement » – Walt Disney Bien […]


Boba Fett en contre-jour, au dessus d'un berceau en lévitation, scène de la série The Mandalorian.

The Mandalorian – Saison 1 2

Principal argument de Disney pour soutenir le lancement de sa nouvelle plateforme Disney+, The Mandalorian a effectué un démarrage fracassant en devenant la série la plus vue/piratée de 2019. Se voulant une alternative formelle et scénaristique à ses cousins du grand écran, parvient-elle vraiment à se démarquer d’une production devenue bien trop labellisée ? Dans une nostalgie lointaine, très lointaine… C’est un boulot difficile qu’ont porté Jon Favreau et Dave Filoni (Showrunner de la série […]