blumhouse


Marâtres et Mauvaises Mères, figures de l’horreur

Les récentes sorties à une semaine d’intervalle de Ma (Tate Taylor, 5 juin 2019) et Greta (Neil Jordan, 12 juin 2019) nous ont donné envie de les associer dans un billet d’humeur sur la figure maternelle dans le genre horrifique. Ou comment deux mauvais films nous poussent à en savoir un peu plus sur cet archétype… Le Mal de Mère C’était dans la toute relative chaleur du début du mois de juin – souvenez-vous, quand […]


Us

Propulsé au rang difficilement contestable de « cinéaste américain à suivre », après le succès de Get Out (2017), c’est peu dire que la nouvelle livraison de Jordan Peele était attendue au tournant. Vous l’avez compris, on va vous parler de Us (2019). Peele ou Face Difficile de nier le succès international autant critique que public de Get Out (2017), ni même de contester l’importance fédératrice et représentative que le film a pu avoir au sein de […]


Happy Birthdead 2 You

On a tardé à vous parler de la suite de l’étonnant et sympathique Happy Birthdead (Christopher Landon, 2017), mais rassurez-vous tout de suite, vous n’avez rien manqué. Hazy Concept Mais que s’est-il passé chez Blumhouse ? Au royaume du film d’horreur bon marché pour adolescents, les high concept sont rois. À l’inverse d’un Action ou vérité (Jeff Wadlow, 2018) sans saveur, Happy Birthdead avait su pasticher Un Jour sans fin (Harold Ramis, 1993) avec originalité et inventivité, […]


Upgrade

Plaisir coupable de l’Étrange Festival 2018 qui s’est terminé la semaine dernière, Upgrade (Leigh Whannell, 2018) sort ce mercredi en salles. Cette nouvelle production de Jason Blum s’aventure sur le terrain de la science-fiction dans ce qui pourrait être une relecture de L’Homme qui valait trois milliards (Kenneth Johnson, 1974-1978). Au programme : A.I. manipulatrice, vengeance et combats à couteaux tirés. Défaillance SySTEM Figure de proue des productions Blumhouse de ces dernières années, Leigh Whannell a […]


Ghoul – Saison 1

Débarquée sur Netflix au milieu de l’été, il nous aura fallu un peu de temps pour vous dire tout le bien que l’on pense de la mini-série d’horreur Ghoul (2018), nouvelle production made in India de la plateforme, co-produite avec Blumhouse. Bouh-llywood Au delà d’aller dénicher de plus en plus de films qui font pas genre, boudés des distributeurs et exploitants nationaux et internationaux, l’ogre Netflix, comme certains aiment à le surnommer, met en place […]


Action ou Vérité

Dans le cinéma qui fait pas genre, il y a des films d’horreur et des films qui font peur. Action ou Vérité ne représente aucune de ses deux catégories. D’ailleurs, il ne représente rien. Explications plus bas. Sourire en coin Dernier rejeton en date des studios Blumhouse – du nom de Jason Blum, producteur de moult réalisations horrifiques à budgets serrés mais aux gains importants comme les sagas très connues Paranormal Activity (Oren Peli, 2007), Insidious […]


Happy Birthdead 3

Film méta des plus attachants dans le genre, Happy Birthdead est envers et contre tout une surprise fort sympathique de fraîcheur et d’intelligence, malgré la mauvaise image avec laquelle on l’appréhendait. Le chat à neuf vies Bande-annonce pourrie (comme elles le sont de plus en plus), production Blumhouse plus synonyme hélas de gros machins horrifiques pas vraiment éclatants (mais pas que), high concept…J’ai été le premier à me dire en voyant les premières images de […]


Get Out 7

Nouvelle production signée Jason Blum, Get Out est le succès surprise de ces derniers temps. Avec ce premier film, Jordan Peele semble vouloir disséquer mais surtout pointer du doigt le racisme touchant un pays fracturé sur ces questions comme l’actualité nous le laisse voir. Fais Pas Genre plonge dans les abîmes afin de voir si Peele, avec une telle note d’intention, parvient à tenir ses promesses. Noir sur Blanc On ne présente plus Jason Blum. Véritable […]


American Nightmare 2

Enième film « par les producteurs de Paranormal Activity et Sinister », American Nightmare mélange le film d’anticipation et le home invasion pour un pitch très peu probable et qui délivre un message que l’on ne sait jamais comment interpréter… American Psycho(logue) Le cinéma d’horreur américain aime bien récupérer des noms provenant de la télévision, ce qui est toujours vu d’un mauvais œil. Pourtant, James DeMonaco, scénariste et producteur de l’excellente mini-série Kill Point en 2007, avait […]