Kévin Robic


A propos de Kévin Robic

Kevin a décidé de ne plus se laver la main depuis qu’il lui a serré celle de son idole Martin Scorsese, un beau matin d’août 2010. Spectateur compulsif de nouveautés comme de vieux films, sa vie est rythmée autour de ces sessions de visionnage. Et de ses enfants, accessoirement. Retrouvez la liste de ses articles sur letterboxd : https://boxd.it/rNJuC


Les Guetteurs   Mise à jour récente !

Premier film de Ishana Night Shyamalan, fille de M. – réalisateur entre autres de Sixième Sens (1999) ou Le Village (2004) – Les Guetteurs (2024) part d’un concept alléchant sur le papier. Un postulat qui, sans des épaules assez larges pour s’en emparer, fait courir le risque d’un effondrement des bonnes idées de ce premier essai…

Dakota Fanning soucieuse s'appuie contre un miroir qui affiche son reflet en parfait symétrie ; plan du film Les Guetteurs.

Visuel de promotion du film On a volé ma VF de Lucas Stoll, avec une main tenant un micro et une VHS comme une valise.

[Entretien] Lucas Stoll, suivre sa voix   Mise à jour récente !

C’est en direct de son Alsace natale que Lucas Stoll, réalisateur de son état, a répondu à nos questions à propos de son super documentaire On a volé ma VF (2024). Disponible sur YouTube, son film évoque de manière assez définitive le métier de comédien de doublage avec un regard tout à fait personnel où se mêlent la réalité du métier et la fantaisie de son auteur. Entretien.


Un meurtre au bout du monde (Mini-Série)

Après l’arrêt brutal de leur série The OA (2016-2019) sur Netflix, les deux créateurs Brit Marling et Zal Batmanglij reviennent chez le concurrent Disney+ pour une œuvre qui, à première vue, semble aux antipodes de leurs délires métaphysiques précédents. Retour sur Un Meurtre au bout du monde (2023), leur nouvelle mini-série sortie en fin d’année dernière et sur laquelle il nous semblait nécessaire de revenir.

Un meurtre au bout du monde Disney+

Big John

Shadowz met à disposition le fabuleux documentaire Big John (Julien Dunand, 2006), retraçant la carrière de John Carpenter, cinéaste de l’horreur aussi célébré et adulé partout dans le monde que difficile à produire selon les majors. Alors qu’il est absent derrière la caméra depuis bientôt quinze ans, Big John nous permet de replonger tête baissée dans son œuvre.


Le Parrain

Le retour du Parrain (Francis Ford Coppola, 1972) dans le catalogue Netflix est l’occasion rêvée d’évoquer un film largement considéré comme un monument indépassable de l’Histoire du septième art. La plateforme au N rouge nous fait donc une offre que l’on ne pouvait décemment pas refuser…

Un membre de la mafia s'incline devant Don Coleone magnanime dans le film Le parrain.

Deux jeunes filles au visage factice et pâle sont assise en pyjama dans un lit, dans une chambre toute décorée de rose, avec des guirlandes notamment ; scène du film Lisa Frankenstein.

Lisa Frankenstein

Nouvelle variation sur l’œuvre séminale de Mary Shelley, Lisa Frankenstein (Zelda Williams, 2024) tente une touche d’originalité en transposant ses motifs dans l’imagerie rassurante et surexploitée des années 80. Une audace qui n’en est pas tout à fait une, et qui questionne surtout la sincérité de ses autrices.