slasher


Réveillon Sanglant

Ah le réveillon du nouvel An ! L’excuse ultime pour se goinfrer avant les bonnes résolutions, danser à la queue leu leu sans complexes la cravate sur la tête, se souhaiter avant tout la bonne santé, se faire mordre par la rampe d’escalier, finir englouti par un ascenseur… Visiblement les personnages de Réveillon sanglant (Norman J. Warren, 1987) ont une façon bien à eux de célébrer la nouvelle année. Retour sur ce petit film qui a bénéficié d’une certaine aura culte à sa sortie VHS et dans lequel le rêve ultime de tout fan de Noël est réalisé : Garder les décorations toute l’année.

Deux jeunes adolescentes avancent dans un bar plongé dans une lumière rouge ; elles sont ensanglantées, et leur regard est hagard ; plan issu du film Réveillon sanglant.

La petite Audrey Rose effrayée tente de s'échapper de sa chambre plongée dans une lumière rose, en criant et posant ses mains sur la vitre ; derrière elle ses parents s’apprêtent à l'en empêcher.

Audrey Rose

Dans le sillage de grands classiques de l’horreur des années 70 à base de possessions démoniaques, nombres de cinéastes ont tenté leur chance pour surfer sur la vague. Le grand Robert Wise s’y est aussi essayé avec Audrey Rose (1977), réédité aujourd’hui par Rimini Éditions, avec une certaine réussite artistique…


The Sacrifice Game

Premier film en compétition au PIFFF cette année, Le deuxième long-métrage de l’Américaine Jennifer Wexler rend un hommage appuyé au cinéma d’horreur des années 1970 avec un home invasion dans un orphelinat hanté sur fond de rituels démoniaques. Une proposition alléchante sur le papier qu’il nous tardait de découvrir sur l’écran du Max Linder !

Plan rapproché-épaule sur l'actrice Madison Baines, apeurée au téléphone, dans le film The Sacrifice Game.

Un homme avec une perceuse s'apprête à agresser une jeune lycéenne qui s'adosse contre la porte du lycée dans le film Slumber Party Massacre.

Slumber Party Massacre

L’été s’éloigne doucement et la saison des plaids et des chocolats chauds commence à frapper timidement à la porte. Mais laissez encore un peu l’hiver sur le paillasson et offrez plutôt à l’automne une place sur votre canapé pour célébrer Halloween, l’évènement de l’année pour tout amateur de frissons. Rimini Editions l’a bien compris et offre pour la première fois aux fans de films d’horreur l’édition DVD et Blu-Ray du slasher culte The Slumber Party Massacre (Amy Holden Jones, 1982), entre chronique adolescente et carnage à la perceuse.


Totally Killer

Au petit jeu des productions low-cost accompagnant les festivités d’Halloween, les plateformes ont su se faire une place de choix ! Paramount+ vient de dégainer Simetierre : Aux origines du mal (Lindsey Beer, 2023), Disney+ un nouvel Hellraiser (David Bruckner, 2023), etc. Amazon Prime se met donc au pli et nous propose le mix improbable entre les films de John Hughes, Retour vers le futur (Robert Zemeckis, 1985) et le slasher bas du front. C’est Totally Killer (Nahnatchka Khan, 2023) et c’est presque totalement con.

Le tueur avec le masque au sourire de playboy narquois de Totally Killer attend patiemment sur le perron d'une maison, de nuit.