slasher


Plan d'ensemble nocturne sur la grande maison du film Black Christmas (2006) copieusement décorée en guirlande de Noël.

Black Christmas (2006)

Comme chaque année apporte son lot de reprises de All I Want For Christmas Is You de Mariah Carey ou d’autres tubes de Noël, le cinéma de genre a fait du recyclage une seconde nature : on poursuit notre calendrier de l’avent sanguinolent avec une critique du premier remake de Black Christmas (Bob Clark, 1974), réalisé en 2006 par Glenn Morgan.


Un vieil homme à l'air épuisé, déguisé en Père Noël, tient un couteau dans la main dans le film Christmas Evil.

Christmas Evil

Sorti en blu-ray par Carlotta Films dans le cadre de sa Midnight Collection, on profite de notre calendrier de l’avent pour vous parler de Christmas Evil (Lewis Jackson, 1980) qui bien au delà de ses atours de série B désargentée, à plusieurs arguments à faire valoir pour qu’on accepte d’y jeter un coup d’œil attentif.


Un bonhomme de neige au sourire mesquin tient un panneau stop dans le film Jack Frost.

Jack Frost

Vive le vent ! La saison du ski et des nez qui piquent est revenue ! Juste un petit conseil avant de laisser vos enfants voler toutes les carottes du panier à légumes, regardez bien si le sourire formé par le bonhomme de neige fraichement assemblé ne dispose pas de dents acérés…


En haut des marches d'un cinéma, vu en contre-bas et de dos, la silhouette du tueur dans le film Al morir la matinée.

Al Morir la Matinée

Le festival Grindhouse paradise se permet une petite excursion en terres espagnoles avec le premier long de Maximiliano Contenti, Al morir la matinée (2020), mélange suranné de slasher et de giallo qui se déroule dans l’ambiance ouatée d’un vieux cinéma.


Plan rapproché-épaule sur une vieille femme au grand sourire, l'air un peu fou, dans un salon, scène du film Mother's day.

Mother’s Day

Objet filmique à la croisée du slasher et du rape and revenge, les éditions Rimini nous propose de redécouvrir, dans une édition de qualité, le film Mother’s day de Charles Kaufman. L’une des premières productions horrifiques de la firme Troma.


Bill Moseley, Sheri Moon Zombie et Sid Haig posent arme à la main, en tenue de hippies destroy, face à une vielle église abandonnée, derrière eux une colline verte mais sèche, plan du film 3 from Hell.

3 From Hell

Projet improbable quand on se souvient de la fin du précédent opus, 3 From Hell, le nouveau film de Rob Zombie, était pourtant très attendu en tant que suite de deux des meilleurs ouvrages de son auteur, La Maison des 1000 morts et The Devil’s Rejects. Improbable, le film l’est bien, mais pas forcément pour le mieux…


Une maison sur une falaise ua borde de l'océan de nuit, de la lumière est allumée sur le perron et dans le salon, mais il semble n'y avoir personne, plan du film The Rental.

The Rental

Premier long-métrage réalisé par Dave Franco et produit par le studio Black Bear Pictures dont nous vous parlions dans le cadre de notre article consacré à Light of My Life (Casey Affleck, 2020), The Rental (2020) propose de réinvestir le genre quelque peu désœuvré du slasher.


Une patte de monstre sur la bouche d'une jeune femme blonde apeurée, scène du film Hell Night.

Hell Night

Quand on évoque les films d’horreur de la fin des années 70 au début des années 80, le mot slasher vient très vite à l’esprit. Dans cette avalanche de tueurs patibulaires, de morts sanglantes et d’adolescents courant dans tous les sens, Hell Night, (Tom DeSimone, 1981) se situe pile au milieu de la tempête. Et si ce film tout juste sorti en Blu-Ray chez Rimini était un cas d’école pour évoquer le slasher 80’s ?


Une victime du film Halloween III tente d'enlever le masque maléfique de citrouille qui la fait souffrir.

Halloween II & III

Ré-édités dans de beaux coffrets par les amis du Chat qui fume, les deux premières suites données au chef-d’œuvre de John Carpenter, Halloween, La nuit des masques (1978), sont, à bien des égards, des modèles du genre. Y revenir est pour nous l’occasion, pour une fois, de prouver qu’exploiter une franchise ne signifie pas forcément se compromettre dans la nullité la plus crasse. Etendre sans trahir Notre choix de chroniquer dans un seul et même […]


Le regard méfiant et illuminé d'Ernest Borgnine en amish dans La ferme de la terreur.

La Ferme de la Terreur 1

Elephant Films édite La Ferme de la Terreur (1981) soit l’un des films les plus méconnus de la première partie de carrière de Wes Craven. Amishtiville Si l’on a su ré-évaluer deux des premiers longs-métrages de Wes Craven – La Dernière Maison sur la Gauche (1972) et La Colline à des Yeux (1977) – au regard de sa dense filmographie, les mettre en perspectives, jusqu’à les élever au rang de films cultes, les projets qui […]