cinéma


Démons 1 & 2

Alors que Carlotta réédite Démons (Demoni, 1985) et sa suite Démons 2 (1986) de Lamberto Bava, des classiques intenses et énergiques du cinéma gore. Nous avions déjà pu jeter un coup d’œil sur la copie restaurée du premier volet lors du PIFFF en décembre 2021. Produit par Dario Argento, ces films oscillent entre réflexivité et contamination, saupoudré d’une grande dose de grand-guignolesque à la Evil Dead (Sam Raimi, 1981), Gremlins (Joe Dante, 1981) ou Frissons (David Cronenberg, 1975). Par une parfaite mise en abîme, on assiste à l’exploitation bis dans toute sa splendeur. Lamberto Bava pastiche les codes en même temps qu’il rend un splendide hommage à l’héritage de ses prédécesseurs, notamment son père, Mario Bava, l’inventeur du giallo.

Plongé dans un violent clair-obscur noir et rouge, une femme démon ensanglantée et au visage possédé regarde droit dans l'objectif de la caméra du film Démons.

L'actrice Wu Ke-xi braque sur nous un revolver, face caméra, alors qu'elle se tient au beau milieu d'un salon décoré comme dans les années 70, scène du film Nina Wu.

Nina Wu

Présenté à Un Certain Regard à Cannes en 2019, Nina Wu (Midi Z, 2020) comptait secouer la Croisette avec son sujet provocateur. Brûlot politique sur la domination masculine au cinéma, le réalisateur Midi Z plonge ses personnages et ses spectateurs dans un enfer qui peut exister au-delà de l’écran. L’actrice du Millénaire Ce qui frappe d’abord dans Nina Wu, c’est le jusqu’au-boutisme de son propos. Nina, une jeune taïwanaise, streameuse et aspirante actrice, rêve de […]


Cinéma Beverley le dernier porno de Paris (livre)

Après sa fermeture en février 2019, c’est à un livre des Editions L’Harmattan que revient la tâche polissonne de faire passer à la postérité le Cinéma Beverley le dernier porno de Paris. Fais Pas Genre livre un compte-rendu tout ce qu’il y a de plus littéraire de l’ouvrage conçu  par l’universitaire Claude Forest et le photographe Arnaud Chapuy. Rien ne dure / En dessous de la ceinture Débutons, si vous le permettez (ou pas, mais […]

Livre Cinéma Beverley le dernier porno de Paris édité par L'Harmattan.

Clint Eastwood n’est pas un héros 1

Alors que Le 15h17 pour Paris est toujours à l’affiche et a essuyé une bonne part de critiques très négatives, Clint Eastwood apparaît plus que jamais comme un cinéaste libre. Via sa filmographie toute récente (la « trilogie » American Sniper – Sully – Le 15h17 pour Paris) expliquons par l’analyse pourquoi le vieux continue à nous la mettre profond en se moquant des genres et des attentes. Faut pas croire ce que disent les journaux Il […]


Brigsby Bear

Conçu par les membres du célèbre Saturday Night Live, Brigsby Bear est une déclaration d’amour au cinéma qu’un Michel Gondry n’aurait pas reniée. Critique du film-conte geek de Dave McCary. Cinema Paradiso Le cinéma est un art qui se nourrit particulièrement de lui-même. Il n’a pas hésité à s’auto-lancer des déclarations d’Amour au travers de films référentiels ou avec des personnages transpirant la cinéphilie. Le long-métrage qui nous occupe aujourd’hui est un véritable éloge au […]


Andy Kaufman déguisé en Tony Clifton se fait sortir d'un plateau par une horde d'hommes de main, scène du film Man in the moon.

Man on the Moon

En lien avec la rétrospective Milos Forman à la Cinémathèque Française, Carlotta ressort en salles un des biopics réalisés par le monsieur : Man on the Moon, évocation de la vie du génie Andy Kaufman. Psychologie des foules La rétrospective Milos Forman à la Cinémathèque Française… Bah c’est fini à l’heure où j’écris ces lignes, et depuis hier. Curieux réalisateur à la carrière non moins curieuse, pour lequel les États-Unis, comme beaucoup d’autres cinéastes exilés […]