jump scare


2018, même pas peur ! 1

Après avoir harponné les moby dicks des gros studios dans l’article 2018 : Blockbusters, en toute franchise on a décidé de dire tout le bien que l’on a pensé de la saillante année pour le cinéma d’horreur que l’on vient de vivre… Une année vraiment horrible ? Nous l’expliquions dans l’édito accroché à la publication du TOP10 de la rédaction, pour beaucoup de nos rédacteurs, parvenir à trouver dix films « qui n’ont pas fait genre » en […]


The Nightshifter

Premier long-métrage du brésilien Dennison Ramalho, The Nightshifter (2018) est le second film sud-américain en compétition officielle de cet Etrange Festival après l’argentin Meurs, Monstre, Meurs (Alejandro Fadel, 2018) dont on vous parlera rapidement. Un film présenté comme une comédie horrifique mais qui n’en est pas tellement une… Back to Brazil Cette année, le cinéma de genre Brésilien nous aura donné une excellente pépite avec un film de loup-garou très étonnant Les Bonnes Manières (Juliana […]


Steven Spielberg, ou l’art de diriger le regard 1

A l’occasion de la (mini) rétrospective Spielberg sur Arte, Fais Pas Genre revient sur la capacité que possède le réalisateur de 1941 (1980) à guider le regard du spectateur. Une question d’immersion Les mouvements d’appareil dirigés par Spielberg peuvent se référer à cette citation du cinéaste Alexander Mackendrick : « Ce qu’un réalisateur dirige vraiment, c’est l’attention des spectateurs. » Une doctrine qui sied parfaitement à Steven Spielberg. Prenons deux exemples tirés de Jurassic Park (1993) pour l’illustrer. Après que […]


Conjuring 2 6

Un important avis critique au deuxième volet de Conjuring a été favorable, vantant notamment les mérites de sa mise en scène bien plus que lors de la sortie du premier élément en 2013 : dommage que Fais Pas Genre doive jouer les trouble-fêtes en étant carrément moins convaincu par le film de James Wan… Say my name Je dois faire preuve d’honnêteté en vous disant dès l’ouverture que je n’ai pas vu le premier Conjuring (2013). Difficilement tolérable dans une presse cinéma […]