italie


Pinocchio et la Fée Bleue se sourient, assis sur un petit banc dans un parc, scène du film de Matteo Garrone pour notre critique.

Pinocchio

Nous avions eu la chance de le voir sur grand écran au Festival Italien de Nantes, et nous sommes des privilégiés. Victime collatérale de la crise du covid-19, l’adaptation de Pinocchio de Matteo Garrone ne connaitra pas de sortie en salles en France puisqu’il débarque directement ce jour sur Amazon Prime. Une vraie tête de bois Initialement prévue pour une sortie sur les écrans français le 18 mars dernier, l’adaptation Pinocchio de Matteo Garrone fait […]


Comme des chiens enragés

Le Chat Qui Fume (encore et toujours) nous lance à la tronche un polar hargneux et politique en combo DVD/Blu-Ray : Comme des chiens enragés (Mario Imperoli, 1976). C’est beau la petite bourgeoisie Au rayon des décennies du polar, il est probable que les seventies soient une des plus belles. Outre-Atlantique ou dans nos contrées européennes, le film policier – et toutes ses ramifications : politique, thriller, néo-noir… – a livré quelques-uns de ses plus beaux […]


Dogman

C’est le prix d’interprétation à Cannes 2018, et c’est le dernier projet en date d’un réalisateur italien dont la filmographie, on ne peut plus faispasgenresque, vaut une attention soutenue. Mi-novembre, sort chez Le Pacte en DVD et Blu-Ray Dogman de Matteo Garrone qu’on vous chronique avec enthousiasme. Mondo Cane Lorsque Gomorra attaque le Festival de Cannes en 2008, il fait l’effet d’une bombe. L’objet vient comme une claque, portrait fleuve (2h30) d’une Italie déboîtée par […]


La Longue Nuit de l’Exorcisme 4

Récemment sorti chez un éditeur dont chaque coup de griffe n’est pas du pipi de chat, j’ai bien sûr nommé Le Chat qui Fume : le chef-d’oeuvre de Lucio Fulci, La Longue Nuit de l’Exorcisme (1972) s’offre une édition Blu-Ray somptueuse. Gloire au maniériste On l’avait déjà dit à l’occasion d’une (re)sortie en vidéo – déjà sous l’égide du Chat qui Fume, éditeur essentiel de la cinéphilie de genre française – du très beau Venin de […]


On l’appelle Jeeg Robot

Après Vincent n’a pas d’écailles (Thomas Salvador, 2014) première tentative de greffe réussie entre le cinéma d’auteur français et le film de super-héros, débarque sur les écrans un nouveau super-heros movie européen avec On l’appelle Jeeg Robot (Gabriele Mainetti, 2017) qui mêle le polar italien au même genre super-héroïque. Enzo n’a pas d’écailles Passé par a peu près tous les festivals qui ne font pas genre(s), On l’appelle Jeeg Robot s’est forgé, et c’est peu […]


Sacrifice 1

Projetés juste après le soporifique Night Kaléidoscope, les excès de Sacrifice ont visiblement marqué et le jury et le public du Sadique-master Festival, qui lui ont tous deux accordé leur préférence sur les autres films de la compétition. Si on est pas obligé de partager l’enthousiasme, c’est assurément un des long-métrages les plus intéressants de l’événement. Mea maxima culpa Au risque d’enfoncer le clou, par rapport à l’article précédemment publié, Night Kaleidoscope n’avait clairement pas […]


L’Ange du mal (Vallanzasca)

Sorti l’année dernière en Italie et arrivé chez nous ces jours-ci, Vallanzasca, le nouveau film de Michele Placido, reste dans la même veine que ses œuvres précédentes. Violent, immoral, dont la seule intention est de faire du bon cinéma d’action et de glorifier un salopard, L’Ange du mal n’a pas la quasi perfection d’un Romanzo Criminale, mais reste incroyablement efficace. On se souvient tous de Romanzo Criminale, énorme succès italien de 2005 et acclamé par […]