braindead


The Nightshifter

Premier long-métrage du brésilien Dennison Ramalho, The Nightshifter (2018) est le second film sud-américain en compétition officielle de cet Etrange Festival après l’argentin Meurs, Monstre, Meurs (Alejandro Fadel, 2018) dont on vous parlera rapidement. Un film présenté comme une comédie horrifique mais qui n’en est pas tellement une… Back to Brazil Cette année, le cinéma de genre Brésilien nous aura donné une excellente pépite avec un film de loup-garou très étonnant Les Bonnes Manières (Juliana […]


Braindead 3

Pépite culte, gore et totalement dégénérée de Peter Jackson, le génial Braindead (1992), depuis longtemps difficilement visible – une VHS importée et un enregistrement de sa diffusion Canal+ en VF seulement – est disponible chez nos amis d’Outbuster. L’occasion de voir ou de revoir ce délire inqualifiable étrangement méconnu du grand public et de se rappeler qu’avant de passer une quinzaine d’années de sa vie en compagnie de petits bonshommes aux gros pieds ou de […]


Frankenhooker 3

La deuxième salve de sorties de la Midnight Collection éditée par Carlotta met à l’honneur le réalisateur Frank Henenlotter puisque les quatre nouveaux titres sont tous réalisés par le bonhomme. Focus donc aujourd’hui sur Frankenhooker. Jeffrey, remet nous des glaçons. Le mythe de la créature de Frankenstein a de nombreuses fois été adapté au cinéma – nous vous avons déjà parlé d’ailleurs de bons nombres des adaptations de Universal consacré au fameux monstre – mais […]


Tucker & Dale fightent le mal 1

A l’occasion de sa sortie finalement discrète sur le marché de la vidéo retour sur cette petite comédie d’horreur dont nous avions omis de vous parler à sa sortie en salles. Et pourtant, il s’agit probablement là de l’un des meilleurs films du genre depuis des années! Virgin Suicides Depuis que les sagas Saw et Hostel sont venues étendre leur putride torture-porn sur les écrans du monde, le cinéma gore se résume depuis quelques années […]


Meet the Feebles 1

A l’occasion du dossier que l’on consacre ce mois-ci au genre bien à part du film de marionnettes, retour sur ce petit joyau culte irrévérencieux signé par un certain Peter Jackson. On ne vous apprendra pas que bien avant son incroyable carrière de nabab d’Hollywood, le néo-zélandais s’était d’abord fait un nom dans le cinéma de genre bien dégueulasse. Remarqué en 1987 où il termine son Bad Taste, Peter Jackson réalise deux années plus tard […]