Mars Express

Un long métrage d’animation français, de surcroît pour adultes et de science-fiction, est une curiosité suffisamment rare pour mériter toute notre attention. S’il n’a pas conquis un large public à sa sortie en salles, Mars Express (Jérémie Périn, 2023) pourra peut-être compter sur son édition en DVD et Blu-Ray, éditée par Blaq Out et distribuée par ESC. L’occasion pour nous d’enfin vous parler de ce film a qui nous avions donné une place de choix dans notre TOP10 annuel et qui a été élu Film qui fait pas genre 2023 des Lecteurs.trices de Fais pas Genre !

Une boulevard, passant sous un tunnel, d'une ville futuriste du film Mars Express, dont les immeubles sont colorés en rose.

Une jeune femme observe pensive du sang qui coule de sa main, sous le regard d'un jeune homme qui semble captivé ; en fond, un décor d'église en flamme ; scène issue de La Morsure Romain de Saint-Blanquat.

[Entretien] Romain de Saint-Blanquat, à pleines dents

Amateurs de contes gothiques, laissez-vous lentement happer par l’atmosphère sombre et vaporeuse de La Morsure (Romain de Saint-Blanquat, 2024), premier long de ce jeune réalisateur qui n’a pas laissé indiffèrent la presse spécialisée du genre. Nous avons eu la chance de nous entretenir avec lui et de replonger dans les affres de l’adolescence symbolisés par la mélancolique Françoise, jeune pensionnaire d’un lycée catholique qui va connaitre sa première fête en compagnie de sa meilleure amie, Delphine. Les deux jeunes filles ne sortiront évidemment pas indemnes de cette nuit qui laissera des marques dans leur esprit mais aussi dans leur chair.


Abigail

Universal dépoussière un autre de ses Classic Monsters en confiant au duo Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett – responsables des derniers volets de la série des Scream et la franchise V/H/S – une réécriture de La Fille de Dracula (Lambert Hillyer, 1936). Projeté en avant-première dans le cadre du BIFFF, et disponible en salle ce mercredi, Abigail mélange subtilement les genres en ne commettant aucun faux pas. Une sortie à ne pas manquer !

Abigail enragée, dans les airs, attaquent quelqu'un hors-champ ; des dents de monstre déforment le visage de la jeune fille dont la robe est couverte de sang.

Furiosa Mad Max Anya Taylor Joy George Miller

Furiosa

Neuf ans après “Mad Max : Fury Road” et deux ans après Trois Mille ans à t’attendre, George Miller revenait cette année à Cannes pour présenter son tant attendu prequel consacré à l’impératrice Furiosa. Cette « Saga Mad Max » comme l’annonce son sous-titre nous a beaucoup surpris dans son contenu et sa forme. Mais s’il y a bien quelque chose qui ne nous étonne plus, c’est que le résultat est, une fois encore, éblouissant.


[Carnet de Bord] Festival de Cannes 2024 • Bilan, Tops et Palmarès

Le festival de Cannes s’est achevé samedi dernier sur un palmarès sans fausse-note – mais aussi sans surprise – couronnant Anora de Sean Baker, et concluant une édition brinquebalante, pour ne pas dire assez triste. De films malades proliférants à films en ruine, il y avait cependant matière à réfléchir…

Dans une rue sombre et pluvieuse, une statue d'homme qui lit, issue du film Megalopolis présenté au Festival de Cannes 2024.

SOS Fantomes La Menace de Glace Bill Murray

SOS Fantômes : La Menace de glace

Après un SOS Fantômes : L’Héritage (Jason Reitman, 2021) qui sonnait comme une suite trop tardive malgré une belle sincérité à l’œuvre, voici SOS Fantômes : La Menace de glace (Gil Kenan, 2024), une nouvelle preuve, s’il en fallait, que les vieilles franchises doivent surement être laissées au placard. N’en déplaise à Hollywood.