marc toullec


Plan rapproché-épaule sur une vieille femme au grand sourire, l'air un peu fou, dans un salon, scène du film Mother's day.

Mother’s Day

Objet filmique à la croisée du slasher et du rape and revenge, les éditions Rimini nous propose de redécouvrir, dans une édition de qualité, le film Mother’s day de Charles Kaufman. L’une des premières productions horrifiques de la firme Troma.


Gregory Peck en tenue de cow-boy sous un ciel bleu, dans un champ de blé, tient en joug un homme hors-champ avec son revolver dans le film Bravados.

Bravados

Préparez la DeLorean, chauffez Doc et Marty : Fais Pas Genre vous emmène au temps où même vos grands-parents étaient encore fringants – voire peut-être même pas nés, pour certains ? Avec Bravados, proposé en édition collector silver mediabook (livret, Blu-Ray, DVD) par Sidonis Calysta, c’est un bond dans le temps qui nous est proposé. Non pas pour l’âge du film, qui, datant de 1958, n’est pas si ancien dans nos lignes. Mais plutôt en remontant, avant de parler du long-métrage en lui-même, le fil de la vie de son auteur, le méconnu dans nos contrées Henry King.


Le Caveau de la Terreur

Premier né d’une nouvelle collection British Terrors,  ESC édite pour la première fois en France un film à sketchs inspiré des célèbres EC Comics, Le Caveau de la Terreur : petite critique post-mortem du long-métrage de Roy Ward Baker sorti en 1973. Panne d’ascenseur Je ne vais pas vous refaire l’historique du film à sketches, on a tous nos petits chouchous du genre du sublime Les Trois Visages de la Peur (Mario Bava, 1963) à […]


Monstres invisibles

Les éditions Movinside œuvrent à la découverte, re-découverte/re-visionnage de films intrigants et/ou cultes de toutes les époques. A Fais Pas Genre, soucieux de garder le contact avec les aïeux du septième art, on a choisi de vous parler des Monstres Invisibles papy SF de 1958 aux étonnantes ramifications. Fuite des cerveaux Dans notre petit monde du cinéma du genre (ne vous vexez pas, je dis juste « petit » pour faire plus familial, mais OUI NOUS SOMMES […]