western


Karen Steele empêche Randolph Scott de quitter la maison, lui prenant le bras juste devant une porte en bois fermée dans le film Décision à Sundown.

Decision à Sundown

Ré-éditant en version collector une série de films issus de la collaboration mythique entre Randolph Scott et le cinéaste Budd Boetticher, Sidonis Calysta nous permet de plonger en Blu-Ray dans un chapitre particulièrement intéressant de l’histoire du western, et dont Décision à Sundown (1957) n’est pas le rejeton le moins intrigant.


Marlon Brando sur son cheval, présente un esclave noir, une corde autour de la taille, à un potentiel acheteur dans le film Queimada.

Queimada

Dénonçant la cruauté de l’esclavage et de la colonisation sept ans avant la série Racines (Marvin J. Chomsky, 1977), les éditions Rimini nous propose de redécouvrir le très injustement méconnu Queimada de Gilles Pontecorvo pour la première fois en DVD et Blu-ray.


L'actrice Mapi Galan, en Amerindienne, et l'acteur Vassili Karis en cow-boy se cachent derrière une roche montagneuse, sous un soleil lourd dans le film Scalps.

Scalps

En 1987, l’âge d’or du western Spaghetti est déjà passé depuis des années. Sergio Leone a déjà réalisé son ultime film, et même Sergio Corbucci est lui aussi en bout de course. C’est pourtant cette année-là que le duo Bruno Mattei et Claudio Fragasso, vont tenter de ressusciter le genre avec “Bianco Apache” puis “Scalps”. Une résurrection à la Frankenstein tant on en voit les pièces, les cicatrices, les raccords et les coutures, et dont le résultat final, parfois horrifique, parfois impressionnant, parfois pathétique, parfois les trois, vaut nettement le coup d’œil.


Dans une rue bondée de badauds, James Stewart est tenu sous le revolver du marshall tout vêtu de noir dans le film Je suis un aventurier.

Je suis un aventurier

Ressorti chez Sidonis Calysta dans sa collection « Westerns de Légende », Je suis un aventurier (1954), énième fruit de la fructueuse collaboration entre Anthony Mann et James Stewart, illustre ce sentiment alors chevrotant de l’idéologie américaine : celui d’enfin s’installer chez soi, et de prendre en main son destin.


Bone Tomahawk

Trainés sur le bitume s’était forgé chez certains de nos rédacteurs une place de choix parmi leurs Films qui n’ont pas fait genre de 2019. Il était pourtant loin d’être le coup d’essai de son réalisateur Craig S. Zahler. Parce qu’on l’aime bien, et Halloween oblige, on ne résiste pas à l’envie de vous parler de son premier long-métrage : le western épouvantable – dans le meilleur sens du terme – Bone Tomahawk.


Dans une petite église en cours de construction, deux hommes sont assis face à face, au beau milieu de nombreuses planches de bois, scène du film L'étreinte du destin.

L’étreinte du destin

Proposé par Sidonis Calysta dans leur fameuse collection dédiée à ce genre chéri de nos lignes, L’étreinte du destin (George Sherman, 1955) n’est pas un western pur jus. Exit les duels au soleil et les longues chevauchées, et place au cœur d’un homme qui à travers la figure de Dieu, cherche la rédemption à une époque où la civilisation américaine est encore bien fragile.


Gregory Peck en tenue de cow-boy sous un ciel bleu, dans un champ de blé, tient en joug un homme hors-champ avec son revolver dans le film Bravados.

Bravados

Préparez la DeLorean, chauffez Doc et Marty : Fais Pas Genre vous emmène au temps où même vos grands-parents étaient encore fringants – voire peut-être même pas nés, pour certains ? Avec Bravados, proposé en édition collector silver mediabook (livret, Blu-Ray, DVD) par Sidonis Calysta, c’est un bond dans le temps qui nous est proposé. Non pas pour l’âge du film, qui, datant de 1958, n’est pas si ancien dans nos lignes. Mais plutôt en remontant, avant de parler du long-métrage en lui-même, le fil de la vie de son auteur, le méconnu dans nos contrées Henry King.


Portrait de Robert Redford dans le film Willie Boy, la main contre un rocher et le regard tourné vers la gauche sous un soleil de plomb.

Willie Boy

Deuxième long-métrage de Abraham Polonsky, Willie Boy trouve une nouvelle vie dans un combo DVD/Blu-Ray, édité par Sidonis Calysta. Robert Redford tient le rôle principal de cette histoire moderne où la seule action sera la traque d’un amérindien en fuite. Bien plus connu des cinéphiles avertis que du grand public, nous avons désormais tous l’occasion de (re)découvrir Willie Boy. Un indien dans la ville Tout commence avec un retour, celui de Willie Boy dans sa […]


Tyrone Power fatigué à plat ventre sur le sable des plaines, le regard soucieux tourné vers la gauche, scène du film L'attaque de la malle poste.

L’attaque de la malle-poste

Sidonis Calysta a un des remèdes contre le confinement : une excellente surprise de sa collection, en l’objet d’un western peu réputé mais qui vaut le coup d’œil. Critique de L’attaque de la malle-poste, réalisé en 1951 par le chevronné Henry Hathaway, et serti d’une édition limitée combo DVD/Blu-Ray. Grève des transports C’est le confinement. Nous regardons des séries, des films, et avons peut-être l’occasion de réfléchir à des choses que, d’ordinaire, le quotidien pressé […]


Dans la plaine, Rock Hudson et Kirk Douglas tous les deux sur leur cheval, moites de sueur, le visage marqué par le soleil, scène du film El Perdido.

El Perdido

Western de Robert Aldrich tourné en 1961 avec deux immenses stars (Kirk Douglas et Rock Hudson), El Perdido est proposé en édition spéciale limitée combo DVD/Blu-Ray par Sidonis Calysta. Critique d’un long-métrage inégal mais aux potentialités certaines, un des exemples de ces promesses artistiques qui ne se tiennent qu’en boitant. Les doux salopards Lorsqu’il évoque El Perdido dans l’entretien présenté en bonus de cette édition combo DVD/Blu-Ray Sidonis Calysta, le cinéaste Bertrand Tavernier parle de […]


Gary Gooper marche vers ses ennemis dans le village désert du Train sifflera trois fois.

Le train sifflera trois fois

Classique du cinéma américain, Le train sifflera trois fois ressort dans un sublime mediabook, édité par Sidonis. Porté par Gary Cooper et Grace Kelly dans les rôles principaux, ce long-métrage de Fred Zinneman marquera son époque, en allant à contre-courant de ce qui se fait à Hollywood et en proposant, de fait, un western avant-gardiste. « C’est Gary Cooper, connard ! » Un soir de réveillon de Noël, en 1988, Hans Gruber s’exclame à John McClane que « Cette […]


Cinq malfrats à cheval devant une montagne, tous les visages sont encagoulés sauf celui de leur chef, une femme, en tête sur son cheval noir, scène du film L'etat sauvage.

L’Etat Sauvage

Des colons français traversent les grands espaces américains pendant la guerre de Sécession, dans un western porté majoritairement par un casting féminin. Le concept de base avait de quoi séduire, nous emporter, tout en s’inscrivant dans les réflexions contemporaines sur les représentations des femmes dans le western et plus largement au cinéma. Malheureusement ces grandes attentes s’achèvent sur une petite déception. Elle Était Une Fois Dans l’Ouest David Perrault l’explique en amont de la projection […]


Elsa Martinelli et Kirk Douglas dans le film La rivière de nos amours (critique)

La rivière de nos amours

D’après les propres mots de Bertrand Tavernier, André de Toth fût trop longtemps considéré, à tort, comme un réalisateur de séries B. Depuis de l’eau a coulé sous les ponts et le réalisateur français, tout comme Martin Scorsese, ont travaillé à réhabiliter son travail, tout comme certains éditeurs. C’est le cas de Wild Side en France, qui ressort La rivière de nos amours (1955) dans un superbe coffret réunissant copie restaurée et livret exclusif sur […]