bill paxton


Jake Gyllenhaal face à René Russo avec en fond, une image de Los Angeles la nuit, scène du film Night Call.

Night Call 1

En 2014, Jake Gyllenhaal a vampirisé nos écrans dans Enemy, le dernier film de Denis Villeneuve, dans lequel il livrait l’une de ses meilleures performances. À la fin de cette même année, il revient, toujours aussi déterminé à incarner des personnages tordus, torturés et borderline, dans Night Call, premier long métrage du scénariste Dan Gilroy. Les lumières de la ville Tout le monde aime Jake Gyllenhaal. Et c’est normal, parce qu’il le mérite : bien peu, […]