pasolini


le visage d'une vieille femme, dont nous ne voyons que les mains, est cachée sous un drap blanc, dans un lit ; plan en plongée issu du film Vortex de Gaspar Noé pour notre interview.

Gaspar Noé, au coeur du vortex

Alors que l’on avait quelque peu perdu notre adhésion au bonhomme depuis au moins son Climax (2018), le dernier né de sa filmographie, Vortex, nous a totalement pris à contre-pied et littéralement bouleversés quand nous l’avions découvert à Cannes. Entretien avec un cinéaste visiblement pas rancunier et de surcroît toujours aussi généreux quand il s’agit de causer de cinéma.


Stoker 2

En mai, fais ce qu’il te plaît, et Park Chan-wook, ce qui lui plaît c’est de se la jouer William Friedkin et de faire tourner des acteurs qui n’ont pas les yeux bridés. Du moins, il s’y est essayé, et prouve avec Stoker qu’il n’a rien perdu de sa maîtrise de la narration et du ficelage de thriller. Brave Stoker L’affiche en a surpris plus d’un, et à juste titre car il est en effet […]


Damiano Damiani, mort d’un géant 1

J’ai toujours trouvé décevant que les médias ne s’intéressent à un cinéaste qu’après sa mort. Quand il s’agit d’un cinéaste qui n’a que peu de reconnaissance à l’intérieur de nos frontières, s’entend. C’était par exemple le cas de Tony Scott l’année dernière : on pouvait lire à peu près partout que « Tony était meilleur que son frère Ridley », propos parfois écrits par les mêmes qui le considéraient, il n’y pas si longtemps, comme rien de plus […]


Ce cinéma qui n’existe plus 13

Joe Dante fait partie de cette génération de réalisateurs, de l’équipe Spielberg, qui ont été les fleurons du cinéma populaire et grand public des années ’80 à ’90, ayant façonné des symboles de culture pop pour toute une génération. Si Steven Spielberg et certains de ses camarades en sont devenus des pontes, des producteurs puissants, le cas de Joe Dante est encore plus particulier. Ce Gremlin d’Hollywood, mauvais garçon par excellence, s’est vu refermer au […]