boris karloff


A gauche Bela Lugosi assis sur un fauteuil dans un salon, à droite l'ombre d'un corbeau sur le mur, scène du film Le corbeau de 1935.

Le Corbeau (1935)

Un chirurgien génial, maléfique et fanatique d’Edgar Allan Poe tente d’assouvir une terrible vengeance en manipulant un forçat qu’il a monstrueusement déformé dans Le Corbeau (Lew Landers, 1935) édité en Blu-ray par Elephant Films.


Vincent Price parle au corbeau sur son perchoir, dans le film Le corbeau.

Le Corbeau (1963)

Roger Corman, roi incontesté du cinéma d’exploitation américain livrait en 1963 une interprétation haute en couleur du célèbre poème d’Edgar Allan Poe. Le Corbeau est aussi l’occasion de voir s’opposer deux légendes du fantastique et de l’horreur.


La maison de la mort 1

Enfin, et grâce au remarquable travail d’Elephant Films (rien de mieux qu’un peu de fayotage pour bien introduire un article), sort un film de James Whale inédit jusqu’alors : La maison de la mort. Une édition DVD que nous passons au crible avec une plume émue… Sacrée soirée James Whale en payait le prix de son vivant et certainement que c’est une raison majeure de sa triste fin suicidée : l’étiquette de metteur en scène de fantastique […]


Le Fantôme Vivant 3

De l’horreur, des ombres et du sang noir. Voilà le programme qu’Elephant Films nous propose avec les ressorties de ce mois ci. Aujourd’hui, c’est du film Le fantôme Vivant dont nous vous parlerons. Boris Karloff’s UK come back Le Fantôme vivant – plus connu sous titre original, The Ghoul – sort en 1933, en plein âge d’or du film d’horreur et est réalisé par un certain Thomas Hayes Hunter. Produit par l’imminent Michael Balcon, travaillant à […]


La Momie 2

Un beau coffret réunissant les célèbres Universal Monsters est sorti à l’occasion du centenaire du studio, en 2012. Trois ans plus tard Universal sort les films un par un. Une telle occasion ne se refusant pas, faîtes place à la célèbre Momie ! Good night Mummy Petite, je voulais devenir égyptologue spécialisée dans les autopsies de momie, biberonnée aux Chair de poule, aux cassettes d’autopsies de momies – comment et pourquoi je me suis retrouvée à […]