film culte


Deux jeunes adolescentes avancent dans un bar plongé dans une lumière rouge ; elles sont ensanglantées, et leur regard est hagard ; plan issu du film Réveillon sanglant.

Réveillon Sanglant

Ah le réveillon du nouvel An ! L’excuse ultime pour se goinfrer avant les bonnes résolutions, danser à la queue leu leu sans complexes la cravate sur la tête, se souhaiter avant tout la bonne santé, se faire mordre par la rampe d’escalier, finir englouti par un ascenseur… Visiblement les personnages de Réveillon sanglant (Norman J. Warren, 1987) ont une façon bien à eux de célébrer la nouvelle année. Retour sur ce petit film qui a bénéficié d’une certaine aura culte à sa sortie VHS et dans lequel le rêve ultime de tout fan de Noël est réalisé : Garder les décorations toute l’année.


Schlock

Beaucoup en ont parlé, très peu l’ont vu. Schlock, le premier film de John Landis, est ce que les anglo-saxons appellent un « cult film », qui se différencie légèrement de notre définition du film culte dans la rareté presque systématique de l’objet filmique en question. Voyage au cœur des premières singeries de Landis. Cinéma Gorilla Au début des années 1970, les débuts de John Landis, alors à peine majeur, ont été courts mais déjà impressionnants : après […]