Un Couteau dans le Coeur


Les films qui font pas genre de 2018 selon…

Cette année, si la rédaction donne à nouveau son avis (voir ICI) et que les lecteurs sont invités à le donner sur notre page Facebook tout au long du mois de janvier, on a aussi décidé d’inviter des cinéastes qui font pas genre dans le paysage du cinéma français pour leur demander quels ont été leurs films de l’année 2018. Yann Gonzalez, Alain Della Negra, Dominique Rocher, Thierry De Peretti, Bertrand Mandico, William Laboury et Hubert […]


TOP10 : Les Films qui n’ont pas fait genre en 2018 1

Une nouvelle année qui commence c’est surtout l’occasion de regarder en arrière pour livrer les habituels TOP10 et désigner le film qui « fait pas genre » de l’année. Chacun des rédacteurs a dû choisir les 10 films qui, pour lui, “n’ont pas fait genre” en 2018 parmi ceux qui répondent aux critères de notre ligne éditoriale et seulement ceux-là. Cette année, une grande majorité de nos rédacteurs tenait à préciser qu’ils ont parfois peiné à établir […]


Yann Gonzalez, retrouver la nuit 2

Pour la sortie de son merveilleux Un Couteau dans le cœur, l’un des plus beaux films français de l’année, nous avons rencontré Yann Gonzalez dont c’est seulement la deuxième réalisation. Aussi généreux, foisonnant et sentimental que son cinéma, il défend dans cet entretien une vision protéiforme, transgenre et amoureuse de la cinéphilie et du monde. Après la bulle qu’était Les rencontres d’après minuit (2013),  il ouvre encore plus son univers et fait exploser son désir d’utopie.  […]


Climax

Présenté cette année à la Quinzaine des réalisateurs, le nouveau film de Gaspar Noé était sans surprise l’un des événements les plus attendus à Cannes. Presque rien n’avait fuité avant sa présentation au festival, si ce n’est un mystérieux synopsis, et le fait que le film ait été tourné en 15 jours. Au moment de le découvrir, l’excitation était donc pour nous maximum. Elle n’était malheureusement pas aussi forte que la déception ressentie à la […]


Un Couteau dans le Coeur 2

C’est l’une des belles surprises de la 71ème édition du Festival de Cannes : la présence en compétition du seulement deuxième long-métrage d’un des auteurs les plus passionnants du cinéma français actuel. Après Les rencontres d’après minuit (2013) qu’on avait découvert à la Semaine de la Critique, Yann Gonzalez signe ni plus ni moins que l’un des plus beaux et généreux films vus cette année à Cannes. Inonder les cœurs de sang… de sperme … et […]