peggy


Les Muppets, une vie sans fils

Propriété de la Walt Disney Company depuis 2004, les Muppets de Jim Henson font également partie de l’offre proposé par la nouvelle plateforme du groupe Disney+. L’occasion de (re)découvrir des productions cinématographiques et télévisuelles hors du commun, et qui n’étaient visibles dans l’Hexagone que par le biais d’imports italiens et/ou anglais. De Les Muppets, ça c’est du cinéma (James Frawley, 1979) à la série The Muppets (Bill Prady et Bob Kushell, 2015-2016), en passant par L’île au trésor des Muppets (Brian Henson, 1996) et Noël chez les Muppets (Brian Henson, 1992), vous n’avez aucune excuse pour ne pas vous (re)plonger dans ces œuvres drôles, tendres, et sacrément animées.

Toute la bande des Muppets dans un décor fleuri, avec un fond bleu et orange reprenant des motifs amérindiens.

Meet the Feebles 2

A l’occasion du dossier que l’on consacre ce mois-ci au genre bien à part du film de marionnettes, retour sur ce petit joyau culte irrévérencieux signé par un certain Peter Jackson. On ne vous apprendra pas que bien avant son incroyable carrière de nabab d’Hollywood, le néo-zélandais s’était d’abord fait un nom dans le cinéma de genre bien dégueulasse. Remarqué en 1987 où il termine son Bad Taste, Peter Jackson réalise deux années plus tard […]