Calvin Roy


A propos de Calvin Roy

Avec un pied à Copenhague et l'autre à Strasbourg, Calvin est féru de grands écarts. Il explore les cinémas fantastiques de France et du grand Nord ; il s'aventure dans les contrées étranges de David Lynch et d'Alejandro Jodorowsky ; il est toujours partant pour un crochet vers les comédies musicales et la folk horror sud-coréenne. Biberonné à Star Gate/Wars, au Cinquième Élément et au cinéma de Spielberg, il a surtout les yeux tournés vers les étoiles. Retrouvez la liste de ses articles sur letterboxd : https://boxd.it/rNH2w


[Entretien] Nathalie Bittinger, Au Pays des Merveilles

Après avoir inventorier les cinémas chinois et étudier le cas Ang Lee, Nathalie Bittinger poursuit son exploration du continent asiatique. Avec Au pays des merveilles, elle examine cette fois le cinéma d’animation japonais et en révèle toute sa richesse dans un ouvrage généreux et accessible.

Mima, l'héroïne du film Perfect Blue, est allongée torse nu sur un par terre de fleurs, pour le livre sur le cinéma d'animation japonais de Nathalie Bittinger.

Les trois scientifiques fous du film Les enfants de la cité perdue de Jeunet & Caro, dans leur labo, guettent quelque chose

[Entretien] Jean-Pierre Jeunet & Marc Caro, à la bonne franquette

Le Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg a accueilli le duo Jean-Pierre Jeunet / Marc Caro pour présenter la version restaurée de La Cité des Enfants perdus (1995) en première mondiale. Entretien fleuve avec deux monuments du cinéma de genres français, au croisement entre steampunk et franchouillardise.


[Entretien] Christophe Gans, le chimiste fou

Invité d’honneur du Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg 2022, nous avons rencontré Christophe Gans pour parler yakuza, jeux vidéo et écologie — un pot au feu bouillonnant, à l’image du cinéaste. L’occasion parfaite de poursuivre notre état des lieux des cinémas de genres français.

Samuel Le Bihan et Marc Dacascos regardent l'objectif avec un ciel ombragé et la plaine du Gévaudan en arrière-plan ; ils portent un foulard et un chapeau qui couvrent leurs visages et ne dévoilent que leurs yeux ; affiche du film Le pacte des loups de Christophe Gans.

Sur une route de campagne, de nuit, une voiture phares allumés s'approche d'un landau abandonné ; scène du film Dead End.

Dead End

Comédie d’horreur française tournée en anglais, “Dead End” revisite le mythe de la Dame blanche en plein réveillon de Noël. Un film méconnu et efficace, de quoi pimenter les fêtes de fin d’année.


[Entretien] Nathalie Bittinger, étude du cas Ang Lee

Apres avoir publié un riche Dictionnaire des cinémas chinois, Nathalie Bittinger se penche cette fois plus particulièrement sur Ang Lee. Du film d’art martiaux au western, du heritage film au film de super-héros, le cinéaste s’est essayé a quasiment tous les genres. Retour sur un parcours qui fait vraiment pas genre avec l’autrice de “Ang Lee: Taïwan / Hollywood, une odyssée cinématographique” publié par Hémisphères Editions.

Ang Lee cadre Will Smith, accroupi devant lui.