Pathé


L’Etrange Monsieur Victor

Ce n’est pas tous les jours que nous avons l’occasion, dans nos colonnes, d’évoquer l’un des plus grands cinéastes français de tous les temps, si ce n’est le plus grand : Jean Grémillon. La très belle réédition chez Pathé de L’étrange Monsieur Victor (1938), passionnante tragédie toulonnaise, en est une formidable.


125, rue Montmartre

Avec 125, rue Montmartre (Gilles Grangier, 1959) Pathé perpétue son périple de restaurations de ses longs-métrages, dans des coffrets à l’allure stylisé. L’occasion de (re)découvrir l’une des premières productions à mettre Lino Ventura en tête d’affiche… Et surprise, il ne joue pas un voyou. Bien au contraire. Lino, le bon samaritain ! Adapté de l’œuvre éponyme d’André Gillois, prix du Quai des Orfèvres en 1958, 125, rue Montmartre (Gilles Grangier, 1959) nous narre la mésaventure de […]