Paul Verhoeven


Laurent Lafitte, politique de l’acteur 1

En ce début d’année, Laurent Lafitte a été à l’affiche de deux films français lorgnant vers le fantastique : L’Heure de la Sortie (Sébastien Marnier, 2019) et Les Fauves (Vincent Mariette, 2019). Plus généralement, depuis des années, ce comédien estampillé « de la Comédie Française » devient l’un des porte-étendards du renouveau d’un certain cinéma de genre(s) en France. L’occasion pour nous, outre de faire l’éloge du comédien, de rappeler en quoi il est important, dans le système […]


Seijun Suzuki, du bonheur d’être paria

Décédé au début de l’année, le cinéaste japonais trop peu connu Seijun Suzuki revient sur le devant de la scène avec de multiples rééditions, quasiment toutes existantes grâce à Elephant Films. Fais Pas Genre revient ici sur les trois dernières La Barrière de la chair, Histoire d’une prostituée et Le Vagabond de Tokyo. Du bonheur d’être paria Lorsque j’apprends le 13 février 2017 le décès de Seijun Suzuki, j’avoue que son nom m’est encore parfaitement […]


Belladona

Véritable œuvre expérimentale où l’érotisme croise la poésie et le psychédélisme, Belladonna est un film étrange et sulfureux resté trop longtemps caché et qui ressort sur nos écrans dans une version restaurée. Le Bûcher des Plaisirs Belladonna est un film singulier au sein du paysage cinématographique mondial mais aussi dans le microcosme de l’animation japonaise, un film dont la beauté visuelle et le propos ne se sont pas désagrégés avec le temps. L’histoire de la création […]


Elle 4

Après les Pays-Bas d’où il est originaire, les États-Unis, et re-les Pays-Bas, Paul Verhoeven pose sa caméra en France pour venir foutre un coup de pied au cul du cinéma français avec Elle. Cat’s Eye Parmi les annonces qui font tilt à l’oreille du cinéphile plus ou moins déviant, celles de l’adaptation du roman de Philippe Djian « Oh… », qui avait déjà défrayé la chronique lors de l’obtention du prix Interallié en 2012 (et dont les […]


Paul Verhoeven, le Hollandais Violent 3

Invité d’honneur à la quatrième édition de Toute la mémoire du monde, Paul Verhoeven était présent à la Cinémathèque française pour un jeu de questions-réponses à la suite de la projection de Spetters (1980), avant-dernier film de la période néerlandaise du réalisateur. L’occasion de revenir sur la carrière du Hollandais Violent, à travers ses films européens et hollywoodiens. Spetters le détestable « L’envie de faire ce film était par contraste avec l’une de ma précédente réalisation, […]