Charlotte Rampling


The Little Stranger

Le décidément surprenant Lenny Abrahamson, toujours là où on ne l’attend pas, livre ce mois-ci un objet hybride comme on les aime, au carrefour des genres, entre film en costumes, drame familial et film de maison hantée (ou pas).  Manoir, mon beau manoir Le cinéaste Lenny Abrahamson a de passionnant qu’on ne le retrouve jamais où on l’attendait. Après sa nomination à l’Oscar du Meilleur Réalisateur pour Room (2015) – drame intime poignant sur une […]