resortie


Quatre hommes se tiennent au pied d'un mannequin de bois géant, des torches à la main, sous un ciel blanc laiteux dans le film The Wicker Man pour notre entretien avec Marc Olry.

Marc Olry, à la recherche des films perdus

Le récent Midsommar (Ari Aster, 2019) ayant ravivé l’intérêt des fanatiques pour le folk horror, Marc Olry, de la société de distribution Lost Films, en profite pour exhumer des cendres The Wicker Man de Robin Hardy (1974) et de lui offrir une re-sortie en salles pour raviver le culte. Nous l’avons rencontré en juin 2021 lors d’un évènement organisé par le cinéma Le Dietrich de Poitiers. Marc Olry nous présente alors la version Final Cut de The Wicker Man, ainsi que son travail de “chercheur de perles rares cinématographiques”.


Belladona

Véritable œuvre expérimentale où l’érotisme croise la poésie et le psychédélisme, Belladonna est un film étrange et sulfureux resté trop longtemps caché et qui ressort sur nos écrans dans une version restaurée. Le Bûcher des Plaisirs Belladonna est un film singulier au sein du paysage cinématographique mondial mais aussi dans le microcosme de l’animation japonaise, un film dont la beauté visuelle et le propos ne se sont pas désagrégés avec le temps. L’histoire de la création […]


La Belle et la Bête : Journal d’un chef d’oeuvre 1

« L’essentiel est de faire comprendre aux jeunes qui me liront un jour que l’héroïsme est la condition même du poète, que le poète n’est qu’un domestique aux ordres d’une force qui le commande et qu’un véritable domestique n’abandonne pas son maître et l’accompagne jusqu’à l’échafaud. » Le journal du tournage de La Belle et la Bête regorge surtout d’anecdotes « heureuses » et pleines de malice. Notamment celle, bien connue, de Jean Marais déjeunant ses compotes, maquillé en […]