torture porn


Opera 1

A l’occasion de l’édition que lui consacre l’éditeur le moins ronronnant du marché, j’ai bien sûr nommé Le Chat qui Fume, retour sur l’un des grands films sous-estimés du maître Argento : Opera (1987). Profondo Giallo Si ses dernières réalisations en date ont largement ébranlé la superbe d’une filmographie impressionnante, Dario Argento reste et restera l’un des grands maîtres du cinéma de genre. Alors que bons nombres de ses œuvres des années 70 et 80 sont […]


Hi8 Resurrectio

L’heure tardive n’a pas empêché la rédaction de Fais Pas Genre de jeter un œil vif sur le film de Stefan Sierecki Hi8 Resurrectio, rejeton allemand de A Serbian Film et en compétition du Sadique-master Festival. La cinéphilie Le succès du tortur-porn aura peut-être eu au moins ce mérite : renouer avec un cinéma d’exploitation pur et dur, faisant fi de toute morale dans le seul but de choquer, d’aller plus loin encore que le précédent. […]


Ce cinéma qui n’existe plus 12

Joe Dante fait partie de cette génération de réalisateurs, de l’équipe Spielberg, qui ont été les fleurons du cinéma populaire et grand public des années ’80 à ’90, ayant façonné des symboles de culture pop pour toute une génération. Si Steven Spielberg et certains de ses camarades en sont devenus des pontes, des producteurs puissants, le cas de Joe Dante est encore plus particulier. Ce Gremlin d’Hollywood, mauvais garçon par excellence, s’est vu refermer au […]