vigilante


Le tueur de Maniac est un mannequin creepy (critique du film de William Lustig)

Maniac (1980) 2

Le Chat qui fume tape une nouvelle fois en plein dans le culte en offrant à Maniac (William Lustig, 1980) une édition à la hauteur de son statut. Psycho Killer ! Mais qu’est-ce-que c’est  ? Si son nom évoque peu de choses aux cinéphiles non-initiés, c’est que William Lustig n’a pas connu une carrière aussi prolifique que d’autres cinéastes américains « de genres »  de son époque. Venu à la réalisation par le cinéma pornographique […]


Lutte sans merci 2

Le très bon éditeur Sidonis explore les séries B de différents genres du cinéma américain, et notamment le polar, avec aujourd’hui une rareté plus qu’intéressante et précurseur du vigilante, Lutte sans merci (1962) de Philip Leacock. On est jamais mieux servi que par soi-même De la forme qu’on en retire aujourd’hui, le vigilante dans son sens le plus large peut facilement être un genre à la moralité rance, traînant avec lui des giclées de sang au nom […]


Crazy Joe

Steven Knight, scénariste de Dirty Pretty Things et des Promesses de l’ombre, passe pour la première fois derrière la caméra pour un long métrage qu’il a lui-même scénarisé. Sorte de vigilante moderne, Crazy Joe se perd malheureusement dans les limbes de ce qu’il installe autour de l’intrigue et oublie l’essentiel : raconter une histoire. Joey, king of the streets, child of clay… Depuis quelques années, on assiste à un renouveau du cinéma d’action britannique, qui tend […]