Paris International Fantastic Film Festival


Messiah of Evil

Projeté lors de la sublimissime Nuit Zombie du Paris International Fantastic Film Festival mais également disponible en DVD chez Artus Films, Messiah of Evil, sorti en 1972, est un joyau rare et méconnu dont le pouvoir de fascination est incontournable. Zombies sensuels Le Paris International Fantastic Film Festival est fini depuis un petit bout de temps mais quelques souvenirs ont laissé une trace profonde dans l’œil et l’esprit de votre serviteur. Comme il en est […]


31 1

Le PIFFF nous offre l’occasion de pouvoir visionner le nouveau film de Rob Zombie, le susnommé 31. Fais Pas Genre a joué le jeu pour vous et a été témoin du retour très attendu de l’auteur de La Maison des 1000 morts (2003) au genre qui l’a vu naître et l’a porté au rang de réalisateur culte. Jeu de Massacre Après un passage par le thriller surnaturel avec l’inégal mais élégant The Lords of Salem […]


David Lynch : The Art Life

Après avoir été montré dans divers festivals comme Venise, le documentaire David Lynch : The Art life s’offre aux yeux du public français dans le cadre du PIFFF. Fais Pas Genre plonge la tête la première dans la psyché de l’un des artistes les plus fascinants de notre temps. Lynch Connection David Lynch est sans doute l’un des cinéastes les plus surprenants que l’on ait connu mais c’est aussi un artiste complet qui exporte son talent […]


K-Shop 1

Venu de Grande-Bretagne, patrie d’un cinéma à la fois social et énervé, K-Shop nous plonge dans la vulgarité et la brutalité nocturnes de la drink culture british, avec une intrigue à base de cannibalisme et de vengeance. Rien que ça. Dialogue inter-culturel L’époque est rance et il est naturel que le cinéma la suive. A chaque période troublée de l’Histoire (je parle pas de vos premières règles ou gastro hein, mais d’un truc vénère) des […]


The Unseen 1

Actualisation du mythe de l’homme invisible, The Unseen a été projeté au PIFFF, en compétition du troisième jour des hostilités. Et Fais Pas Genre aurait peut-être mieux fait de ne pas le voir… Voir le vide Je vais éviter dès tout de suite (oui, la formule est autorisée) de vous faire l’historique du mythe de l’homme invisible. En gros, il suffit de se contenter des versions de James Whale et de Paul Verhoeven (si, si, […]


The Greasy Strangler 1

Petit OFNI du Paris International Fantastic Film Festival, The Greasy Strangler, produit par Elijah Wood, est une espèce de slasher gras (dans tous les sens du terme) et décalé qui a séduit votre serviteur, pourtant délicat…   Tel père tel fils La Troma, célèbre firme de la série B (pour ne pas dire moins) menée par Lloyd Kaufman a finalement encore de beaux jours devant elle. Non pas en tant que telle (quoi que, on […]


Jane Doe Identity

Le Paris International Fantastic film Festival – ou PIFFF – vient de débuter sa sixième édition et c’est le film de André Øvredal qui a la lourde tâche de lancer les hostilités. A corps ouvert ! Après le found-footage/documenteur de bonne facture qu’est The Troll hunter (2010), André Øvredal revient avec l’intriguant The Autopsy of Jane Doe ; un film aux antipodes de son précédent effort tant dans le fond que dans sa forme. Après la découverte d’une […]


Realive

Scénariste attitré d’Alejandro Amenábar, Mateo Gil a aussi depuis quelques années une carrière de réalisateur et présente au Paris International Fantastic Film Festival cette année son film de science-fiction pessimiste et sensible, Realive. Who wants to live forever ? Le charme, pour ne pas dire la portée de la science-fiction, c’est (et c’est un lieu commun) d’aborder des thèmes aussi profonds que nécessaires, aussi éternels qu’actuels, de manière plaisante pour les sens, intrigantes pour l’intellect, […]


I Am Not A Serial Killer

Premier film de la compétition du 6ème PIFF (Paris International Fantastic Film Festival), I Am Not A Serial Killer joue sur les apparences et l’esprit tordu de Christopher Lloyd, le Doc de Retour vers le futur. L’habit et le moine Le serial killer est un objet d’étude cinématographique de rêve. Cultivant les paradoxes (« Je ne comprends pas, cet homme a violé puis mangé sa petite cousine mais c’était pourtant un charmant compagnon de bridge ! »), l’ambiguïté, […]


Grave 15

Après un timide passage à Cannes, dans la sélection de la Semaine de la Critique, le premier film de Julia Ducournau, Grave, a littéralement électrisé le Festival de Toronto avant d’être présenté hors compétition à l’Etrange Festival. Retour sur cette petite perle qui fait pas genre dans le giron du cinéma français. Justine au bal du diable Voilà des années que le cinéma d’horreur français fait grise mine. Abandonné par les financeurs, les meilleurs espoirs […]