Chadwick Boseman


Portrait du réalisateur Fabrice du Welz (interview)

Fabrice du Welz, à bras-le-corps

Paul, jeune adolescent solitaire, rencontre Gloria, patiente d’une clinique psychiatrique. Pris d’amour pour la jeune fille, il s’enfuit avec elle, loin de tout, pour vivre une errance au fil de l’eau, une errance (des)enchantée où la plus grande laideur cohabite avec une beauté solaire à couper le souffle. D’une sincérité terrassante, Adoration (2020) est une œuvre suspendue dans le temps, troublante et hypnotique, lorgnant entre le conte de fée et le réalisme poétique. Lors de […]


Vers une nouvelle blaxploitation ? 9

La sortie en fanfare de Black Panther (Ryan Coogler, 2018) nouveau super-héros de l’écurie Marvel, tout comme le succès critique et public de Get Out (Jordan Peele, 2017) l’an passé, ravivent la flamme d’un « cinéma noir » revendicateur. Beaucoup parlent même d’un renouveau de la blaxploitation, l’occasion d’analyser ce phénomène et d’éviter les raccourcis. Back to Black  Au début des années 70, le cinéma américain fut le réceptacle de l’émergence d’un courant culturel et social, qui, […]


Message from the King 2

Grand prix du Festival Hallucinations Collectives de Lyon, le premier film américain du belge Fabrice du Welz marque un tournant dans la carrière d’un des cinéastes de genre contemporains qui comptent le plus pour nous. Face à la commande, le réalisateur de Calvaire (2004) calme ses pulsions de poésie macabre pour un Pulp âpre et efficace où il ne perd cependant pas son âme. L.A. MOODS Après la grande réussite Alleluia (2014) on attendait avec une impatience […]