The Jokers film


Le vampire du film Le vourdalak, réalisé par Adrien Beau, mort un enfant dans un pâle clair-obscur.

[Entretien] Adrien Beau, Gloire à la Matière

Conte gothique et récit de « proto-vampire » sorti des bois du cinéma français, Le Vourdalak est un impressionnant et singulier premier long-métrage, auquel peu de choses nous avait préparé lors de sa découverte. Mais après ce contact avec la « créature » – il n’aime pas ce terme – encore moins de choses nous avait préparé à la rencontre avec son créateur, Adrien Beau. 


Un jeune homme vu de dos porte un veste bleue sur laquelle est inscrit le nom Rascals en jaune ; il joue au flipper ; scène du film les Rascals de Jimmy Laporal-Trésor.

[Entretien] Jimmy Laporal-Trésor, pour un cinéma populaire et engagé

Après quelques courts-métrages réalisés et plusieurs scénarios adaptés par d’autres réalisateurs, Jimmy Laporal-Trésor s’est fait remarquer l’année dernière avec son premier long-métrage très réussi : Les Rascals. L’ambition de ce film ne semble être que le début pour ce cinéaste doué, animé par une éthique sans faille et un amour profond de son medium. Entretien.


Un guitariste punk en concert face à une foule immense, en fond, des arbres frêles, plan en noir et blanc du film White Riot.

White Riot

Lorsque le très xénophobe National Front britannique prend une ampleur inquiétante dans le pays à la fin des années 70, un groupe militant décide de canaliser leur amour des genres musicaux alors fleurissants punk, ska et reggae, dans un mouvement antiraciste, Rock Against Racism, culminant lors d’un gigantesque concert réunissant les plus éminents groupes de l’époque. C’est ce que raconte White Riot (Rubika Shah,2020), documentaire musical actuellement en salles.