marquis de sade


Waxwork

La nouvelle salve de sorties du Chat qui Fume met à l’honneur le cinéma d’horreur américain avec trois titres réunis sous le label « Exploitation américaine ». Focus sur l’un d’entre eux, Waxwork (1988), premier long-métrage de Anthony Hickox. Poupée de Cire, Poupée de Sang Si son nom vous dit peu de choses, ce n’est pas parce qu’Anthony Hickox est l’homme d’un seul film, mais parce qu’il a longtemps été cantonné à la réalisation de séries B […]


Frig

Projeté à L’Etrange Festival de l’année dernière, le symbolique Frig de Anthony Hickling mêle surréalisme, cinéma gay et Marquis de Sade. On se penche sur le film et son édition DVD chez Optimale. Divine Comédie Parce qu’il est toujours agréable de faire des découvertes, Fais Pas Genre attire votre cuti cinéphile vers le cinéaste Anthony Hickling. Sud-Africain nationalisé Français, il est auteur-réalisateur d’une poignée de longs-métrages qui frôlent la limite administrative du court, autour d’une heure, […]


L’amour sous (Jesús) Franco

Longtemps connue et reconnue uniquement des initiés, la filmographie de Jesús Franco (dit Jess) a été redécouverte, comme beaucoup, à la fin de sa vie quand à l’été 2008 la Cinémathèque Française lui consacra (enfin) une immense rétrospective. En 2013, juste après sa mort, le cinéma si atypique de ce roi du bis européen connut une seconde jeunesse et visibilité. Aujourd’hui, deux éditeurs français, Le Chat qui Fume et Artus Films, redonnent une exposition conséquente […]