alice isaaz


Portrait du réalisateur Baptiste Drapeau pour son entretien.

Baptiste Drapeau, à contre-courant

Son premier long-métrage “Messe Basse” sort en salles ce mercredi et nous a interpellé par sa proposition détonante. Contre vents et marées, Baptiste Drapeau, débarque avec un film teinté d’élan gothique et romantique, qui convoque moins l’hybridité avec le cinéma naturaliste – devenue habituelle dans le cinéma de genres français – que le réalisme poétique du cinéma français d’avant-guerre. Entretien avec un jeune cinéaste à contre-courant.


Cinq malfrats à cheval devant une montagne, tous les visages sont encagoulés sauf celui de leur chef, une femme, en tête sur son cheval noir, scène du film L'etat sauvage.

L’Etat Sauvage

Des colons français traversent les grands espaces américains pendant la guerre de Sécession, dans un western porté majoritairement par un casting féminin. Le concept de base avait de quoi séduire, nous emporter, tout en s’inscrivant dans les réflexions contemporaines sur les représentations des femmes dans le western et plus largement au cinéma. Malheureusement ces grandes attentes s’achèvent sur une petite déception. Elle Était Une Fois Dans l’Ouest David Perrault l’explique en amont de la projection […]