ted kotcheff


Quatre chasseurs traversent le désert en voiture, hilares, dans le film Wake in Fright.

Wake in Fright

1971. Ted Kotcheff réalise son œuvre maitresse. Wake in Fright. Adaptation dérangeante du livre de Kenneth Cook, à la limite du supportable. Errance, vacuité et ivresse. Coup de projecteur sur la plus aigre gueule de bois de l’histoire du cinéma dont on vous parle dans le cadre de notre calendrier de l’avent, car oui, le film se déroule à Noël. 


John Rambo le couteau à la main, apeuré, s'apprête à frapper quelqu'un dans la forêt.

Rambo (1982) 1

​​Une version restaurée du déjà sur-édité Rambo premier du nom ? C’est le pari de Studio Canal auquel on répond par une critique du film de Ted Kotcheff sorti en 1982 et de son nouvel écrin en Blu-Ray.  A qui c’est cette guerre qui traîne là ?! De deux choses l’une : pour votre serviteur, Sylvester Stallone est un auteur à part entière. Et pour tout dire, un auteur avec du talent quand on gratte […]


John Rambo cerné par les membres du cartel dans Rambo : Last Blood (critique)

Rambo : Last Blood 2

Puisqu’il semble que Hollywood ne daigne se séparer de l’adage « c’est dans les vieux pots », Sylvester Stallone rempile sous les traits d’un de ses personnages fétiches dans Rambo : Last Blood d’Adrian Grunberg. Critique d’un cinquième volet qui aurait pu être pire, conclusion (ou pas) aussi touchante que gore d’une saga mythique de la pop culture. © Tous Droits Réservés La guerre, partout On dit que c’est un défaut très français : mettre les gens, […]