John Landis, le cinéaste pirate

Ce n’est pas parce que John Landis arbore une barbe noire bien dense qu’il est pour nous le cinéaste pirate par excellence, non, cinéaste iconoclaste à bien des égards il est surtout intéressant pour avoir piraté tous les genres avec un certain talent et un sens aigüe de la parodie. A l’occasion de sa venue au Festival International du Film d’Amiens, retour sur la filmographie atypique de cet outsider d’Hollywood.


Concours Blu-ray – The Blues Brothers 4

A l’occasion de son dossier consacré à John Landis, en marge du Festival International du Film d’Amiens qui lui rendait hommage dans une grande rétrospective lors de sa dernière édition, Fais pas Genre ! s’associe avec Universal pour vous faire gagner 3 Blu-Ray de la réédition restaurée du film culte “The Blues Brothers” Pour peut-être gagner votre exemplaire, veuillez répondre aux questions ci dessous et ne pas oublier de renseigner toutes vos coordonnées. Vous pouvez remporter des […]


American college

Redécouvert lors du dernier Festival International du Film d’Amiens American College, réalisé par John Landis et projeté lors d’une rétrospective qui lui est consacrée, est une comédie qui se situe au niveau zéro de la potacherie. A 28 ans le réalisateur en est à son troisième film dont le déjà potache Hamburger film sandwich et continue sur sa lancée de gamin mal élevé avec cette farce étudiante devenue au fil du temps un classique de […]


Hamburger Film Sandwich

Hamburger Film Sandwich 3

Deuxième film de John Landis, Hamburger Film Sandwich (The Kentucky Fried Movie en version originale) est dans la lignée de son précédent, Schlock, une comédie satirique et parodique, un film matrice dans l’oeuvre de son auteur. Maxi Best-Of Selon l’histoire officielle c’est en découvrant le trublion John Landis faire le show sur les plateaux télévisées où il était invité pour la promotion de Schlock (1973), son premier film, que le collectif des ZAZ – rien […]


Schlock

Beaucoup en ont parlé, très peu l’ont vu. Schlock, le premier film de John Landis, est ce que les anglo-saxons appellent un « cult film », qui se différencie légèrement de notre définition du film culte dans la rareté presque systématique de l’objet filmique en question. Voyage au cœur des premières singeries de Landis. Cinéma Gorilla Au début des années 1970, les débuts de John Landis, alors à peine majeur, ont été courts mais déjà impressionnants : après […]


John Landis, Le cinéaste pirate 2

« Je suis très heureux que le Festival International du film d’Amiens ait décidé de continuer malgré les terribles événements survenus à Paris il y a deux jours. Je pense pour ma part que si l’on décide en réaction à ces atrocités que les événements culturels doivent tous s’arrêter, alors on leur permet de gagner ! En étant tous ici réunis, on leur dit bien fort qu’ils peuvent aller se faire foutre ! Fuck them ! » C’est en ces […]