Angie Haÿne


A propos de Angie Haÿne

Biberonnée aux Chair de Poule et à X-Files, Angie grandit avec une tendresse particulière pour les monstres, la faute à Jean Cocteau et sa bête, et développe en même temps une phobie envers les enfants démons. Elle tombe amoureuse d'Antoine Doinel en 1999 et cherche depuis un moyen d'entrer les films de Truffaut pour l'épouser. En attendant, elle joue la comédie avant d'ouvrir sa propre salle de cinéma. Ses spécialités sont les comédies musicales, la filmographie de Jean Cocteau, les sorcières et la motion-capture.


Scarlett Johansson, actrice dématérialisée 3

Depuis quelques années, à mesure que les sujets de films et les personnages commencent à aborder de manière plus récurrente la question de la robotisation du/des corps, de nombreux comédiens flirtent eux-mêmes avec une certaine dématérialisation. Si, dans une certaine mesure, Andy Serkis, chantre de la motion-capture, en fait partie, d’autres comme l’actrice américaine Scarlett Johansson mérite qu’on se penche sur leur cas. Corps est Matière (à réflexion) Connue depuis son enfance, Scarlett Johansson commence […]


Hocus Pocus : Les trois sorcières 1

Le mois d’octobre est idéal pour se faire une rétrospective des films à voir en famille (ou tout seul) pour Halloween. Aujourd’hui, on vous parle avec bonheur de trois sorcières dévoreuses d’enfants. Tout un programme ! Les sorcières bien-aimées Salem, au XVIIe siècle. Les sœurs Sanderson, trois sorcières vieillissantes et pas très sympathiques, kidnappent des enfants pour voler leur jeunesse. Arrêtées puis pendues – après avoir transformé un des enfants en chat, condamné à vivre pour […]


Casper 1

Toujours dans la perspective de vous proposer une rétrospective Halloween en famille, retour aujourd’hui sur ce film que l’on peut considérer désormais culte, Casper (Brad Silberling, 1995). A Ghost Story Dans un manoir en ruine au fin fond du Maine, vivent en cohabitation Casper, le gentil fantôme d’un enfant de douze ans, et ses trois oncles dont la sympathie est proche du néant. Leur petite vie d’errance aurait pu continuer pendant des années, au grand […]


Les Sorcières d’Eastwick 1

Chez Fais Pas Genre, on aime bien sortir des catacombes des films poussiéreux méritant de prendre un peu la lumière du jour. C’est le cas des Sorcières d’Eastwick (The witches of Eastwick, 1987), de Georges Miller, qui venait à peine de terminer Mad Max 2, le défi (1981) et qui s’offre là, un objet curieusement féministe. Girls just wanna have fun C’est à Eastwick, obséquieuse bourgade puritaine de la Nouvelle-Angleterre, que vivent trois amies, Alexandra, […]


A Vigilante

Encore une pépite présentée lors de l’édition 2018 de L’étrange Festival, A Vigilante, premier long-métrage, écrit et réalisé par l’Australienne Sarah Daggar-Nickson, est un revenge movie au féminin qui ne s’embarrasse ni des codes ni des clichés. Dis camion ! « Je regarde par la fenêtre et les camions continuent de passer », c’est avec cette phrase que commence chaque message s’adressant à Sadie, une jeune femme qui contre de quoi subvenir à ses besoins propose ses services […]


Up among the Stars

Présenté en compétition lors de la vingt-cinquième édition de L’étrange Festival qui se déroule cette année encore au Forum des Images, Up among the Stars est un film espagnol nostalgique et poétique. Retour sur cette petite pépite ! Et tout droit jusqu’au matin ! Victor, un réalisateur au chômage et alcoolique, passe la moitié de son temps libre à filmer des scènes dans des endroits pas hyper légaux, en compagnie de Ingmar, son jeune fils de neuf […]


Anna and the Apocalypse

Faisant l’ouverture de l’édition 2018 de l’Etrange Festival se tenant au forum des images, Anna and the apocalypse fait déjà parti du top 2018 de la rédactrice chargée de cet article. Et vous allez très vite comprendre pourquoi ! Santa Zombie, so hurry down the chimney tonight S’il y a des genres qui sont plutôt boudés par les cinéastes français, c’est bien la comédie musicale – si l’on excepte la filmographie de Jacques Demy – mais […]


Les sorcières de Salem

Longtemps difficile à voir, à cause d’une suspension de droits d’exploitations par l’auteur de la pièce Les Sorcières de Salem, Arthur Miller – parce que Marilyn Monroe, sa femme, fricotait avec Yves Montand, personnage principal de la première adaptation de sa pièce The Crucible – ce beau film, est aujourd’hui restauré et édité, et récemment diffusé sur Arte, pour notre plus grand plaisir. Retour sur ce drame historique sous fond de sorcellerie ou presque. Ding-Dong […]


Le Labyrinthe de Pan 2

Tandis que le dernier chef-d’oeuvre en date de Guillermo Del Toro, continue de remplir les salles obscures, retour sur un de ses films les plus inoubliables, Le Labyrinthe de Pan (2006). La Forme du Faune Dans une Espagne franquiste, Ofélia, une jeune enfant d’un peu plus de dix ans et sa mère enceinte jusqu’au cou, rejoignent le mari de cette dernière, le capitaine Vidal au torse beaucoup trop poilu et à l’humeur tyrannique. Ce dernier […]


Black Swan

À l’occasion de sa diffusion à la télévision, retour sur Black Swan (2010), l’un des plus beaux films de Darren Aronofsky et définitivement le plus beau rôle de Natalie Portman. Le Chant du Cygne Le lac des cygnes écrit par Tchaïkovski en 1875 et chorégraphié par Lev Ivanov, est l’un des ballets les plus connus à l’heure actuelle, indémodable et indétrônable. Le rôle de la reine des cygnes est le Graal ultime pour toutes les danseuses classiques, […]


Doug Jones : L’homme aux mille visages 3

Vous ne connaissez peut-être pas son nom, vous ne connaissez sûrement pas son visage. Et pourtant, Doug Jones est l’un des acteurs fétiches de Guillermo Del Toro. À l’occasion de la sortie en salles du nouveau film du réalisateur mexicain, La Forme de L’eau (2018), nous nous offrons un retour sur la carrière de ce comédien hors-norme.     50 Shapes of Doug ____________________________ « Dès que je voyais un acteur grand et maigre qui faisait des […]


Un Oscar pour César 1

À l’heure où l’Académie des Oscars va annoncer ses nommés, revenons sur ce que nous considérons au sein de la rédaction de Fais pas genre ! comme ce qui pourrait devenir l’une des plus grandes injustices de l’histoire du cinéma : l’oubli systématique des acteurs de capture de mouvement dans la sélection des candidats pour l’obtention des statuettes dorées. Rendre à César… Il y’a quelques semaines a eu lieu la fameuse cérémonie des Golden Globes qui a […]