Peggy Sue s’est mariée


Dans une serre éclairée par la nuit et la lumière de la lune, Nicolas Cage enlace Kathleen Turner, dos à lui ; scène du film Peggy Sue s'est mariée.

Francis Ford Coppola, rien ne peut rester d’or pur

Carlotta vient de ressortir deux films majeurs et malheureusement mésestimés de Francis Ford Coppola, Peggy Sue s’est mariée (1986) et Jardins de Pierre (1987). Deux essais de la même période, les années 80, peut-être la plus tourmentée de son auteur, mais aussi la plus mélancolique. Un temps où le cinéaste semblait obsédé par la perte de l’innocence, la sienne – celle d’un ange déchu forcé de réaliser des films de commande après un échec retentissant – et celle d’une nation tout entière quelques années après la Guerre du Vietnam.


Jack (Robin Williams) à sa table d'écolier, un crayon à la main, écoute attentivement le cours.

Jack

Noyés entre les franchises d’animation et les sagas super-héroïques et/ou de l’espace, les amateurs d’un certain cinéma qui fait pas genre trouveront leur bonheur au fin fond du catalogue massif de Disney+. Aujourd’hui, on vous propose de (re)découvrir Jack (1996), long-métrage étonnant et détonnant dans la filmographie de Francis Ford Coppola. L’Etrange Histoire de Jack Powell Bien qu’elle puisse paraître improbable venant d’un cinéaste qui a réalisé des chefs-d’œuvre aussi “adultes” que Apocalypse Now (1979), […]