Eat that question : Zappa in his own words


Musicien doué, touche à tout de génie et critique méticuleux et virulent de la société de son temps, Frank Zappa est tout cela et plus encore. Le réalisateur Thorsten Schütte a une manière bien à lui de nous le prouver à travers ce film documentaire, Eat That Question : Zappa in his words.

Sans langue de bois

Pour certains, Zappa est le mec à poil à la moustache fournie et aux cheveux longs immortalisé par une photo de lui assis sur le trône. Mais Zappa est également un immense artiste, libre, insoumis, au répondant acerbe et véritable symbole de liberté et de contestation, surtout dans certains pays de l’ancien bloc soviétique où il est encore aujourd’hui célébré en qualité de héros. Avec plus de soixante albums à son actif – avec son groupe Mothers of Invention ou en son nom – Zappa a définitivement marqué le paysage musical de par son audace, ses nombreuses influences allant du jazz au rock en passant par la musique concrète et tant d’autres, son humour décapant et graveleux et son regard âpre et acéré sur une société américaine qu’il trouve oppressante. Avec Eat That Question…, Schütte nous propose un portrait de l’artiste et une plongée dans son univers via les propres mots de l’artiste, un peu comme Brett Morgen avait pris pour base les cassettes de Cobain pour Montage of a Heck.

La grande force de ce documentaire est de donner la parole à Zappa pour parler de Zappa. Le film est un montage d’images d’archives et de performances de l’artiste qui entrecoupent des interviews. Ce procédé nous donne à voir Zappa sous un tout autre jour tout en conservant son pouvoir de fascination et le mystère qu’il incarne. On se retrouve à observer l’homme au travail, en concert mais aussi répondre aux questions de journalistes sans langue de bois, attirant la sympathie des uns et les foudres des autres comme en témoignent des interviews précises comme celle avec des représentants politiques ou il n’hésite pas à s’en prendre au Président ou devant le congrès américain, défendant l’absence d’avertissements sur les cds de rock. Ce choix de « mise en scène » de Schütte offre une immersion des plus efficaces complétée par la sélection musicale assez éclectique.

Hélas, ce choix est aussi une limite et le principal problème du film. On pense bien que Schütte a dû parcourir avec son monteur des centaines et des centaines d’heures d’interviews, d’images d’archive et de concerts et qu’ils en ont fait une synthèse, ne pouvant proposer une œuvre de près de cent heures ou plus. Mais on peut dès lors se demander si cette sélection laisse t-elle vraiment Zappa s’exprimer sur Zappa ? Il serait légitime de penser que ce qui nous est donné de voir est le point de vue du réalisateur sur l’artiste en utilisant ses mots. L’autre limite de ce montage est que le documentaire n’apporte rien de plus : Zappa demeure un mystère. J’entends déjà certains me dire que c’est une bonne chose, etc, etc… mais laissez votre humble serviteur s’expliquer avant de lui jeter des tomates ou autres projectiles. Il est vrai que conserver quasi-intact le mystère nommé Frank Vincent Zappa est quelque chose de très enthousiasmant si on ne connaît que très peu voire pas du tout l’artiste mais, pour ceux qui sont fans, le documentaire devient un objet filmique qui n’a à offrir que quelques images de concerts et d’autres archives inédites mais rien sur Zappa. Sans demander un abécédaire complet de Frank Zappa, il aurait été intéressant de mieux « analyser » les rapports entre l’artiste et son époque ou encore son héritage et son impact sur le monde de la musique.

Avec ce documentaire, l’éditeur Blaq Out lance une nouvelle collection musicale et propose le film dans un DVD simple mais élégant. Peu de bonii mais tous prolongeant l’expérience du film au travers de trois entretiens : une interview du réalisateur, un entretien avec Guy Parol – auteur français de nombreux essais sur Zappa ainsi que d’une biographie que l’on ne peut que vous conseiller – et un autre avec des musiciens de Frank zappa. Des regards extérieurs bienvenus et très enrichissants…En résumé Eat That Question : Zappa In His Own Words est un objet documentaire qui décide de donner la parole à son sujet afin de mieux le cerner. Schütte nous donne à voir un musicien génial, bien souvent incompris et véritable témoin de son époque. Un film qui sera une très bonne entrée en matière pour les néophytes.

 


A propos Mathieu Pluquet

C'est après avoir découvert Le Voyage de Chihiro, Blade Runner et L'Exorciste que Mathieu se passionne pour le cinéma; depuis cette passion ne l'a pas quitté. Sinon il aime les comics, le café et est persuadé qu'un jour il volera dans le TARDIS et rencontrera le Docteur (et qu'il pourra lui piquer son tournevis sonique).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *