camille langlade


2018 : Blockbusters, en toute franchise 4

Après une année 2017 qui avait vu naître quelques espoirs d’une ère de blockbuster post-Fury Road, 2018 fut l’année du retour à une terrifiante médiocrité ambiante dans les produits des grosses machines hollywoodiennes. Il faut pourtant dépasser ce constat d’évidence pour observer qu’il existe des espaces de résistance, et peut-être même le début d’un important combat entre des auteurs aux aspirations de fiction pure et la logique atroce, décérébrée et boulimique de fric de grands […]